Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/04/2010

« Subventions approuvées pour les survivants de la Shoah »

Ce vote n’est pas intervenu en Allemagne mais en Israël. Il prouve au passage que jusqu’à présent les rescapés de la shoah étaient fort mal remboursés pour leurs dépenses de santé. Etonnant de la part d’un pays qui leur doit pourtant tellement, et qui ne rate pas une occasion de le rappeler en toutes circonstances afin d’entretenir la culpabilisation du monde extérieur.

Au risque de me répéter : « un tiers des rescapés vivent en-dessous du seuil de pauvreté », on se demande dans ce cas à quoi ou à qui ont bien pu servir les sommes faramineuses versées par un certain nombre de pays « pour les rescapés de la shoah ». On n’a pas vraiment l’impression qu’ils en ont vu la couleur.

 

« Le ministère des Affaires sociales a annoncé, dimanche, qu'en vertu d'un accord entre le Trésor et le ministère de la Santé, quelque 80 000 survivants de la Shoah recevront des subventions pour couvrir jusqu'à 90 % des services de santé primaires et des fournitures médicales. "C'est le devoir de l'Etat d'Israël envers les survivants" a déclaré Isaac Herzog, ministre des Affaires sociales. "C'est la forme de solidarité la plus élémentaire."

 

Le nouvel accord, qui va plus loin que les remises courantes offertes sur le matériel de santé par les quatre caisses d'assurance maladie, représente un geste en prévision du jour de commémoration de la Shoah, la semaine prochaine, précise Herzog.

 

En vertu de l'accord, le ministère recevra environ 50 millions de shekels par an pour financer les soins dentaires, les lunettes, les appareils auditifs et le suivi psychologique des rescapés. Le niveau de subvention dépendra de l'âge du bénéficiaire.

 

Un tiers des rescapés vivent en-dessous du seuil de pauvreté

 

Selon une étude menée en 2009, sous la direction du Comité juif américain de distribution Meyers-Institut Brookdale, nombre de survivants de la Shoah souffrent de maladies cardio-vasculaires et de troubles émotionnels chroniques liés à leur expérience. Et une grande partie des médicaments nécessaires ne sont pas correctement couverts par l'assurance maladie.

 

L'année dernière, les chiffres officiels estimaient à 270 000 le nombre de survivants de la Shoah habitant en Israël. Les organisations à but non lucratif qui travaillent avec les survivants considèrent qu'un tiers d'entre eux vivent en dessous du seuil de pauvreté, luttant pour survivre avec les pensions de l'Etat et la petite assistance supplémentaire à laquelle ils ont droit. Certains sont même parfois obligés de choisir entre acheter de la nourriture ou des médicaments.

 

Malgré les efforts mis en œuvre par le ministère des Affaires sociales et celui chargé des personnes âgées, un rapport gouvernemental publié l'année dernière révèle que moins de la moitié des survivants réclame les avantages auxquels ils ont droit selon la loi. »

 

 

Source : http://fr.jpost.com/servlet/Satellite?cid=1268045717679&pagename=JFrench%2FJPArticle%2FShowFull

Commentaires

"L'année dernière, les chiffres officiels estimaient à 270 000 le nombre de survivants de la Shoah habitant en Israël."

Plus de 270000 survivants de la Shoah en 2009, rien qu'en Israël.
Si l'on ajoute tous ceux qui vivent ailleurs qu'en Israël et tous ceux qui sont décédés ces 65 dernières années, à votre avis, cela fait combien de "miraculés" de l'Holocauste, statistiquement parlant?

Écrit par : Fred | 07/04/2010

Les commentaires sont fermés.