Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/03/2010

INCROYABLE, MAIS VRAI !

66.jpgCertains membres du Congrès des Etats-Unis, dont on connaît globalement le soutien inconditionnel à tout ce que dit et fait Israël, se permettent d’envoyer à José Barroso une lettre lui intimant le « conseil » d’endiguer l’antisémitisme sauvage qui sévit en Europe comme chacun sait et peut constater.

Le Congrès n’a-t-il vraiment pas d’autres chats à fouetter que de se mêler ainsi des affaires européennes et de faire la leçon aux dirigeants ? Jusqu’où ira la folie des mesures en tous genres destinées à « endiguer l’antisémitisme », c’est-à-dire à protéger Israël envers et contre tout ?

(La traduction est mauvaise, mais c’est le fond qui compte. D’ailleurs l’original suit).

« Etats-Unis – Les membres du Congrès encouragent le président de la Commission de l'Union Européenne à accroître leur vigilance

Un groupe prédominent de membres du Congrès américain, à la tête duquel se tiennent les membres du Congrès Joe Crowley, démocrate de New York et Alcee L. Hastings, démocrate de la Floride, Chris Smith, républicain de New Jersey et Frank Wolf, républicain de la Virginie, ont demandé au Président de la Commission Européenne, José Manuel Barroso, d'accroître les efforts enfin d'empêcher l'antisémitisme en Europe. La lettre était signée par vingt trois membres du Congrès, et a été envoyée en réaction de l'importante augmentation des incidents antisémites qui se sont déroulés en Europe en 2009.

 

Le mois dernier, le CFCA (le Forum pour la Coordination du Combat Contre l'Antisémitisme), a reporté des données mettant l'accent sur la hausse du nombre d'incidents antisémites qui se sont déroulés pendant l'opération "Plomb Durci" à Gaza. Le CFCA a précisé que le nombre d'incidents antisémites qui se sont déroulés en 2009 est le plus élevé depuis la Seconde Guerre Mondiale.

 

 

Inquiétés par la recrudescence de l'antisémitisme en 2009, les membres du Congrès ont écrit dans la lettre qu'ils ont envoyée: "Nous comprenons que des pays européens ont pris des mesures afin de combattre… les vagues d'antisémitisme, mais les conclusions du CFCA mettent l'accent sur le besoin de multiplier ces efforts. Nous désirons travailler avec vous, le plus possible, afin d'accroître nos efforts, par la coopération de nos efforts communs."

 

 

De plus, les membres du Congrès ont écrit: "Nous vous demandons instamment de condamner publiquement la hausse du nombre d'incidents antisémites, qui, s'il restent sans réaction, risquent de s'aggraver encore d'avantage en nombre et en intensité. De plus, nous demandons à la Commission Européenne, ainsi qu'aux états membres de l'Union Européenne, d'élargir les efforts afin d'éviter des attaques antisémites."

 

 

Source: http://crowley.house.gov/

 

ORIGINAL DE LA LETTRE

Excellency José Manuel Barroso
President, European Commission
Brussels, Belgium

Dear President José Manuel Barroso:

We wanted to bring to your attention recent data compiled by the Jewish Agency, which found that there were more documented incidents of antisemitism in Europe in 2009 than at any time since World War II. In fact, a greater number of incidents occurred during the first three months of 2009 than in all of 2008, including the burning of synagogues and the defacing of cemeteries and Holocaust memorials. These alarming statistics cannot be ignored and require the immediate attention of the European Commission.

The U.S. House of Representatives has been deeply involved in combating antisemitism throughout the world, passing a resolution as early as 2002 which states that “although the continued violence in the Middle East is disturbing and must be resolved, exploiting that violence to fuel hostility or violence against Jews and Jewish institutions is reprehensible.” We realize that many European countries have taken similar steps to combat tides of anti-Semitism, but the Jewish Agency’s findings underscore the need to redouble these efforts. We would like to work with you, wherever possible, to increase our efforts, by sharing best-practices and collaborating on our efforts.

As you know, EU states were present at the OSCE Berlin Conference on Antisemitism in 2004 and adopted the following April 2004 Permanent Council Decision No. 607 on Combating Antisemitism, which condemned without reservation all manifestations of antisemitism and that international or political developments in Israel or elsewhere in the Middle East never justify antisemitism. Indeed, modern-day Europe was formed on the basis of religious freedom and equal rights for all. When these rights are trampled upon, governments must step in and act in order to protect their citizens. For this reason, we urge you to publicly condemn the increased acts of antisemitism, which, if left unchecked, could further escalate in number and intensity. Additionally, we urge the European Commission, as well as the member states of the European Union, to expand efforts to prevent antisemitic attacks.

Ultimately, any attack on any minority group represents an attack on all who believe in human rights, and efforts to defend victims of such attacks are efforts to defend us all. We know you agree with this sentiment and we look forward to working with you to address this issue.

Sincerely,

Joseph Crowley
Alcee L. Hastings
Christopher H. Smith
Anthony D. Weiner
Michael E. McMahon
Dan Burton
Jared Polis
Al Green
Ron Klein
Heath Shuler
Mike Quigley
Maurice Hinchey
Doug Lamborn
Donald A. Manzullo
Jerrold Nadler
Frank R. Wolf
Laura Richardson
Shelley Berkley
Elijah E. Cummings
Keith Ellison
Mary Jo Kilroy
Gus R. Bilirakis
Debbie Wasserman Schultz

 

Source: http://antisemitism.org.il/fra/struggle/46432/Etats-Unis%E2%80%93LesmembresduCongr%C3%A8sencouragentlepr%C3%A9sidentdelaCommissiondel%5C%27UnionEurop%C3%A9enne%C3%A0accroitreleurvigilance

Commentaires

Surtout que, si on prend Alcee L. Hastings comme exemple- type, on tombe sur un membre du Congrès US, qui a déjà
été juge en cour fédérale, mais qui fut destitué pour malver-
sations financières. Et les bobos votent pour lui, encore et
toujours. Mais où donc les anti-anti-sémites trouvent-ils leurs
alliés?

Écrit par : Claude Jodoin | 30/03/2010

Les commentaires sont fermés.