Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/03/2010

REPARLONS UN PEU DE ZEMMOUR

images.jpgUn correspondant me reproche d’avoir été trop loin dans mes critiques à propos d’Eric Zemmour. Pour lui, Zemmour « sort des millions d'auditeurs de leur léthargie. (…)  Qu'il ait fait des excuses à la LICRA n'enlève strictement rien à son courage. Dans ce système il faut être malin. S'il peut rester le plus de temps possible afin de réveiller les millions de français qui l'écoutent et hésitent entre la léthargie et le réveil ! Bravo et longue vie Mr Zemmour ! »

Ce correspondant ajoute même : « Mais croyez-moi, nous sommes TOUS confrontés à ces discriminations et chantages écœurants. »

 

Non cher ami, pas TOUS. Seuls sont attaqués ceux qui ouvrent leur gueule. Premier point. Et second point, tout est dans la réaction à ces attaques. Car c’est à la réaction que l’on mesure le degré de résistance au système.

 

De toute façon, à chacun ses opinions. Mais au risque de me faire allumer à nouveau, je vais persister et signer, en précisant certains points :

 

 

Le pouvoir se sert de la télé – qu’il contrôle totalement - pour déverser jour après jour le prêt à penser que le public est prié de s’enfoncer dans le crâne. Or, il paraît que nous sommes en démocratie, donc le pouvoir est assez intelligent pour ménager quelques ouvertures et laisser certains s’exprimer un peu plus librement que la moyenne des quidams ordinaires. Cela donne des émissions « insolentes », des amuseurs « corrosifs » et des journalistes « rebelles » ou « libres ». Quoique d’une liberté fort surveillée.

 

C’est qu’il faut bien quelques soupapes à ce bon peuple de France pour que ça n’explose pas et pour que la situation reste sous contrôle. Voilà pourquoi un type comme Eric Zemmour est vu en long et en large à la télé. C’est à cela qu’il sert, et il remplit son contrat avec talent. Le micmac avec la LICRA faisait-il partie d’un plan préalable ou pas ? Peu importe. Dans ce petit jeu de rôles - où ce sont de toute façon toujours les mêmes qui jouent, vous l’aurez sans doute remarqué – chacun est là pour tenir sa partie.

 

Or, et c’est là où je veux en venir, dans ce système ne peuvent être invités à la télé que ceux qui acceptent de jouer ce jeu-là. C’est-à-dire ceux qui sont dans le système, même si c’est éventuellement à la marge et même s’ils aimeraient faire croire qu’ils n’y sont pas. Ce n’est pas plus compliqué que ça. Les véritables opposants, les résistants qui ne sont pas en mie de pain, ne seront jamais invités, eux. Ils sont exclus d’office et pour l’éternité.

 

Je connais un certain nombre d’auteurs qui ont écrit des livres tout à fait pertinents sur la situation actuelle du pays. Pourtant, comme les miens, jamais leurs livres ne seront en vente dans les librairies « normales » et on n’en parlera jamais. Jamais non plus ils ne seront invités dans les salons du livre. Et bien sûr jamais ils n’apparaîtront dans un débat ou une émission à la télé.

 

Voilà quelle est la situation des vrais résistants dans ce pays. Ceux que l’on voit à la télé – même s’il arrive à certains de sortir quelques vérités destinées à lâcher un peu de pression – ne peuvent être que des rebelles de carton pâte.

 

Une preuve ? Allez, la meilleure qui soit : si au lieu de s’intéresser aux conséquences, Zemmour s’interrogeait un peu sur les causes ? En d’autres termes, si au lieu de taper systématiquement sur les noirs et les arabes, cibles faciles, il s’intéressait aussi, pour changer, aux lobbys juifs et à leurs activités? Et à leur responsabilité dans la situation actuelle ? Voilà qui changerait agréablement. Tiens, ce jour-là, je ferais amende honorable et reconnaîtrais avoir eu tort. Mais en attendant …

Commentaires

Merci Anne pour vos précisions.
Soupape ou pas, votre hypothèse est crédible.
Et je suis PARFAITEMENT d'accord avec vous sur l'innommable black out qui pèse sur les vrais intellectuels.

Certes, avec Zemmour c'est l'éternel débat entre DANS ou EN DEHORS du système. Moi qui suis profondément royaliste voterai qd même pour un Le Pen qui est dans le Système démocratique que je déteste. Mais ne me suis pas privé de l'abstention au 2nd tour... C'est mon choix.

Comme il est né juif, de fait, Zemmour ne peut déjà pas être taxé d'antisémitisme. Un anathème de moins qui vous protège quelque peu. Mais vous me direz que cela ne vous a pas épargné...

Quoi qu'il en soit, comme un Le Pen que certains peuvent taxer à juste titre de PROFITER du Système, heureusement que certains comme lui, vous, Zemmour ou d'autres l'ouvrent LA OU ILS SONT quoi qu'on en pense, ces voix restent des voix de résistance. Je suis persuiadé que chacun des lecteurs ici fait ce qu'il peut ds son lieu de travail mais faut aussi y aller progressivement non pas pour éviter qu'on ne vous coupe la parole ou les vivres trop
tôt mais au moins gagner la confiance de nos auditeurs et les placer devant le long chemin vers la Vérité...

Enfin, oui il faudrait s'attaquer aux CAUSES plutôt qu'aux CONSEQUENCES mais l'ennemi vit caché, nous sommes exposés. Pas facile, nous sommes dans un pays conquis par l'ennemi. Vivement un nouveau Pétain ou une nouvelle Ste Jeanne.

Amitiés.

Écrit par : cosaque | 27/03/2010

bien vu
même les bouffons de la République émargent et sont sous contrôle.

la dictature idéologique républicaine et maçonnique est absolument totalitaire .
seule une contre-révolution énergique peut changer le cours malheureux des choses.

il faut croire au miracle
à une nouvelle Jeanne d' Arc.

Écrit par : 9thermidor | 27/03/2010

"Une preuve ? Allez, la meilleure qui soit : si au lieu de s’intéresser aux conséquences, Zemmour s’interrogeait un peu sur les causes ? En d’autres termes, si au lieu de taper systématiquement sur les noirs et les arabes, cibles faciles, il s’intéressait aussi, pour changer, aux lobbys juifs et à leurs activités? Et à leur responsabilité dans la situation actuelle ? Voilà qui changerait agréablement. Tiens, ce jour-là, je ferais amende honorable et reconnaîtrais avoir eu tort. Mais en attendant …"

Anne, vous êtes d'une intelligence remarquable! Voilà la vraie et éternelle vérité! Dans une France licratisée, quoi de plus normal que le discours de Zemmour puisse paraître révolutionnaire? Reste à faire écouter aux "gogo néo nationalistes" les discours de Le Pen des années 80, voir d'Alain Soral des années 90...
Zemmour est clairement un plagiaire ...de talent! Soral est boycotté, Zemmour triomphe ...pourtant c'est même discours à 98%. Ironie, ironie....

A quand un Français de souche-plus légitime- tenant le même discours sans subir la censure, les foudres de la bien pensante?

Écrit par : Matthias | 27/03/2010

Le message de Matthias m'inspire ceci : de même que Zemmour peut être considéré comme un plagiaire de Soral (version années 90), Sarkozy aura été en 2007 (et avec quel succès !) un parfait plagiaire de Le Pen. Au point que celui-ci a été contraint de reconnaître "sportivement" que l'autre lui avait bel et bien piqué des voix.

Mais au fait, qu'y a-t-il de commun entre un Zemmour et un Sarkozy ?...

Il y a de commun (entre autres) le vieux truc marxiste de la DIALECTIQUE, grâce auxquels nos ennemis peuvent nous embobiner en suscitant - parmi eux - quelqu'un qui a l'air de se distancier d'eux. On en revient toujours à la tactique du "bon" et du "méchant" inspecteur. Plus un truc est éculé, moins il loupe !!

Écrit par : Martial | 27/03/2010

Chère Anne,

Votre article est d'une clarté et d'une pertinence admirables !!!!

Que dire de plus ? Tout y est dit...

Respectueuses salutations

Elsassland

Écrit par : ELSASSLAND | 27/03/2010

bravo
tout est dit
c'est parfait
merci !

Écrit par : kilo | 28/03/2010

J'aime bien eric Zemmour et ses réflexions qui sont souvent que du bon sens et pas du racisme .

A mon avis il doit ressentir le danger de la situation actuel pour le peuple élu et nous . Si la situation en France et en Europe continue a se détériorer à cause de l'immigration allogène lui aussi avec sa tribu sera en danger . A sa tribu il restera qu'une solution aller se protéger en Israël derrière le mur et leurs bombes atomiques et attendre . Nous se sera la dhimmitude ou la guerre civil si ils nous restent un peu de courage .

Anne Kling a peut être raison Eric Zemmour est peut être une soupape . Mais vrai Eric Zemmour serait courageux si il dénonçait aussi les lobbys juifs et leurs activités et à leur responsabilité de notre situation actuelle .

Anne Kling est une femme courageuse d'avoir un blog pour dénoncer cela .

Écrit par : Bleublancrouge | 28/03/2010

Bravo ! Continuez à dénoncer le "lobby-qui-n'existe-pas". C'est là la cause. Dénoncer aussi les fausses réactions et les diversions pour amuser le peuple et qui ne mènent à rien...

Surtout ne mollisez pas !

Écrit par : Xavier | 28/03/2010

Evidemment, vous dites et ressentez au fond de vous même tout et son contraire. Vous avez de la haine que ce soit un Juif comme Zemmour qui s'attaque à ce à quoi vous vous attaquez depuis quelques années. La haine que lui soit médiatisé et que vous ne le soyez pas. Cela tient à son talent d'analyste politique, et à votre constante médiocrité. Quant à vos critiques sur le "lobby juif", attention à ce que votre mari et votre avocat, Mr Goldnadel, n'en fasse pas partie. En général, dans la vie, on évite de faire le tapin pour ceux que l'on critique simultanément.

Écrit par : K | 28/03/2010

Vous avez raison de dire qu'il n'aurait pas dû s'excuser, parce que cela a permis à ses détracteurs de claironner victoire en disant qu'ils avaient raison.

D'autant plus que les actions des hyènes de la HALDE, de la Licra et du CRAN avaient toutes chances d'être classées sans suite: ce qu'il a dit n'avait absolument rien de raciste.

Mais il ne faut pas accabler le seul journaliste qui parvient à donner sur des medias de grande écoute une analyse claire et courageuse. Éric Zémour est un type bien, comme Elizabeth Lévy qui l'a d'ailleurs très bien défendu.

"Les gens sans valeur. Il a dû y avoir un moment dans leur vie, fut-ce à l'âge de quatre ans, où ils ont repoussé la vérité." (Simone Weil, Cahiers, II page 200)

Son éditorial accusant les juges du syndicat de la magistrature d'avoir des intérêts liés avec les négriers, il fallait oser. Il a osé dire que la Maréchal Pétain avait protégé les Juifs pendant la guerre et que grâce à eux ils avaient échapppé aux persécutions nazies; dit que les collaborateurs étaient presque tous issus des partis de gauche (et cité une recherche faite par un istraélien). Il attaque vraiment tous azimuths, demande la dissolution de la HALDE, etc. Ce qu'il fait - avec l'unanimité du milieu du journalisme contre lui - doit être extrêmement fatigant et pénible.

Il ne faut pas l'accabler encore plus, mais au contraire le soutenir le brave petit soldat Éric. Effectivement, tous les militants immigrationistes sont juifs-athées-de-gôche-et-d'origine-étrangère, mais tous les juifs ne sont pas immigrationistes, loin s'en faut. C'est comme pour le traffic de drogue.

Il y a des Simone Weil qui sont des intrigantes et des faussaires, et qui entrent à l'Académie française, mais aussi des Giscard qui ne sont pas juifs et tout aussi méprisables et affabulateurs (la biographie de S Veil est pleine de mystères comme son bac). Il y a aussi des juifs qui méritaient tout-à-fait d'y entrer, comme Claude Lévy-Strauss, et peut-être un jour Eric Zémour.

Vous méritez d'être soutenue parce que vous êtes un femme de bien, et que vous avez sacrifié votre carrière pour la vérité et pour votre pays. Mais lui aussi a besoin d'être soutenu, même si il ne fait pas comme vous en tirant au canon directement au coeur du problème. C'est peut-être plus difficile quand on est juif. Je pense d'ailleurs qu'il est chrétien, donc plus juif.

Écrit par : le Défenseur de C L-S | 28/03/2010

A l'aimable K:

Ma première réaction a été de ne pas répondre à ce ramassis d'insultes. Je le fais quand même parce qu'il y a l'un ou l'autre point utile à soulever:

Tout d'abord, mon correspondant semble trouver que c'est une frustration de ne pas être "médiatisé". Tout dépend de son échelle de valeurs, mais enfin, il faut qu'il sache que c'est bien la dernière chose au monde qui me manquerait, surtout connaissant les médias du moment. Je laisse à zemmour sans aucun regret ni envie tous les petits écrans de la terre.

Ensuite, je serais bien à plaindre si je haïssais les juifs, ayant donné un père juif à mes enfants. J'ai déjà expliqué, mais je vais recommencer, que "les juifs" sont loin en général de partager les délires et de soutenir les manigances de leurs élites et autres responsables communautaires. Ils en seraient plutôt les victimes, au vu des réactions d'exaspération qui s'élèvent de partout. Je fais toujours soigneusement la différence entre les responsables sionistes, qui poursuivent effectivement certains buts et manifestent l'activisme désastreux que l'on sait, et la masse qui s'occupe de son quotidien et pas vraiment du reste.

Enfin, on parle de Goldnadel, qui a été "mon avocat" face à la LICRA en 2000. Ce qui est vrai, mais dans des circonstances très particulières que je vais rappeler brièvement: à l'époque nous étions en campagne électorale pour les municipales de 2001. Le thème de l'immigration et de la délinquance urbaine était au centre de la campagne et j'ai appris qu'un avocat, goldnadel, avait créé une association appelée "Droit à la sécurité". J'ai créé l'antenne de cette association en Alsace, comme soutien à la campagne, et dans ce cadre j'ai distribué le fameux tract qui a fortement déplu à la LICRA. Pour résumer, c'est directement à cause de mes activités dans l'association de Goldnadel que je me suis retrouvée en correctionnelle. Et que Goldnadel m'a défendue, ce qui était bien naturel en ces circonstances.
A l'époque, il n'était pas au CRIF et moi, je n'avais pas encore compris certaines choses qui me sont apparues par la suite. Car dans la vie, on n'est pas statique. On évolue. Enfin, certaines personnes.

Écrit par : anne kling | 29/03/2010

Le lien de K renvoie à "juifdesouche.com". Tout un programme. Merci Madame pour la qualité de vos articles. C'est grâce à vos explications claires et intelligentes que j'ai pris conscience du fossé qui sépare les "élites" communautaires de la masse silencieuse.

Écrit par : avouedusaintsepulcre | 29/03/2010

Tiens oui, c'est vrai. Tout un programme, comme vous dites. D'ailleurs, c'est curieux, juifdesouche renvoie en lien à Fdesouche. Le monde est petit ...

Écrit par : anne kling | 29/03/2010

Tiens donc ? "juifdesouche", ça existe ça ? Tout un programme !!!

Il y en a donc qui essaient de nous convaincre que juif serait une "race" ou une ethnie....

Ces sinistres individus, qui se permettent de surcroît des insultes ordurières à votre encontre, sont donc bien des racistes suprémacistes ...

Bien cordialement.

Elsassland

Écrit par : ELSASSLAND | 29/03/2010

Les commentaires sont fermés.