Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/03/2010

« Le terrorisme international est-il aussi antisémite? »

Curieux titre pour une conférence, vous ne trouvez pas ? Est-ce à dire que le terrorisme international, en plus d’être ce qu’il est, est antisémite par-dessus le marché ? Est-ce à dire que le terrorisme international est antisémite comme tout le reste de la planète ? On ne comprend pas très bien.

 

 

De toute façon, ce n’est pas grave, l’essentiel est ailleurs : l’essentiel est d’en rajouter une louche sur l’antisémitisme viscéral qui sévit partout, mais surtout en France, histoire de bien ranimer les braises, et en corollaire, de  justifier l’existence dorée sur tranche de toutes les niches antiracistes qui pullulent au pays des « droits de l’homme ».

 

Toujours est-il que ce sera là le thème d’une conférence prochaine du juge Bruguière qui dira, promis juré, tout, tout, tout :

mairiegg.jpg

 

 

« Claude Goasguen, ancien ministre, député-maire du 16ème arrondissement, Sammy Ghozlan, président du Bureau National de Vigilance Contre l'Antisémitisme, « Agir ensemble pour la République dans la République », les loges Ben Gourion, Deborah Sam Offenberberg et Hatikva, vous invitent à la conférence organisée en présence de Richard Prasquier, président du CRIF, avec Jean-Louis Bruguière, juge d'instruction d'exception.

 

Le juge anti-terroriste livre dans ses mémoires « Ce que je n'ai pas pu dire » les secrets de 40 ans d'instruction au coeur des dossiers les plus sensibles.

 

Le jeudi 1er avril 2010, à partir de 18 heures 45, 71 av Henri Martin 75016 PARIS (métro Pompe), nombre de places limité, réservation indispensable. Renseignements et réservations : 06 80 26 41 68 ou rachel@scernarna.org »

 

 

 

Source : http://www.crif.org/index.php?page=articles_display/detail&aid=19478&artyd=1

 

images.jpg

Si vous souhaitez quelques infos complémentaires sur le juge d’exception Bruguière -  candidat UMP malheureux aux législatives de 2007 -  je vous renvoie à l’article de voltaire.net en lien ci-dessous. L’article date d’avril 2004, mais il reste intéressant. En voici quelques extraits :

 

 

«  (…) Enquêtant sur des affaires d’État, les juges anti-terroristes se trouvent toujours à la frontière du droit et de la raison d’État. Mélangeant les genres, la France s’est dotée d’une juridiction d’exception pour traiter de ces affaires. En deux décennies, le juge Jean-Louis Bruguière a multiplié les instructions-spectacles, les arrestations de masse, et les déclarations à l’emporte-pièce. Mais ses conclusions ont souvent été désavouées par les magistrats du siège tandis que les vraies solutions se négociaient politiquement en secret.

 

(…)

 

Les pouvoirs d’exception du juge anti-terroristes ne ressortent pas à la démocratie. Ils font de lui un personnage hybride mi-juge, mi-politique, toujours communicant. Alors que les magistrats s’astreignent habituellement à la discrétion, Jean-Louis Bruguière est devenu une star internationale. Ainsi, le 12 mai dernier à la Brookings Institution, il participait à un colloque sur les relations franco-états-uniennes après la guerre en Irak. Il prononça la conclusion, en sa qualité de magistrat, après que l’ambassadeur de France Jean-Daniel Lévitte se fut exprimé. Parlant au nom de la France, il fit notamment l’éloge de la victoire militaire des Etats-Unis en Irak dans une guerre que la diplomatie française avait pourtant considérée comme dénuée de fondement juridique.

 

 

C’est toujours en qualité de juge antiterroriste, que Jean-Louis Bruguière a été invité, en mai 2003, à rejoindre le club très fermé de Bilderberg, où se réunissent dirigeants politiques, économiques et médiatiques sous les auspices officieux de l’OTAN. Une activité incompatible avec le principe constitutionnel de séparation des pouvoirs et qui manifeste donc a contrario la nature politique du parquet antiterroriste. »

 

 

 

Source : http://209.85.229.132/search?q=cache:GaMxfMcyah4J:www.voltairenet.org/article13591.html+juge+brugui%C3%A8re&cd=2&hl=fr&ct=clnk&gl=fr

 

Commentaires

Les cartons d'invitation ne semblent pas très à jour. Il me semble qu'aux dernières nouvelles, ce n'est plus Prasquier le président du CRIF, celui-ci ayant été remplacé.

Écrit par : Cassandre | 24/03/2010

oh si, il est le président du CRIF. les récentes élections concernaient le comité directeur et non le président

Écrit par : anne kling | 24/03/2010

Il y aurait donc les ennemis du genre humain et les ennemis du peuple juif....

Quand les terroristes se mettent à devenir anti-sémites, c'est là que ça craint le plus. Grave de chez grave.

Écrit par : Serpico | 26/03/2010

Les commentaires sont fermés.