Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/02/2010

BIEN LA PEINE DE SE PRECIPITER AU DINER DU CRIF ….

Satisfaire Israël n’est pas une sinécure. Seules sont agréées comme autant de tributs allant de soi les allégeances peines et entières à tout ce que dit et fait l’Etat hébreu. Sinon, gare. L’ire cette fois provient des propos de Kouchner. Pourtant, si l’on se souvient bien, Kouchner n’était-il pas en 2007 le chouchou du CRIF, qui s’était employé, avec succès, à éliminer de la liste des partants au poste de ministre des affaires étrangères Hubert Védrine, jugé trop « pro-arabe » ? C’était bien la peine… Encore un antisémite, ce Kouchner, finalement. Et les vieux griefs de ressurgir aussitôt ….

 

 

« Israël, furieux des déclarations de Kouchner, ignore officiellement la France

 

 

Israël ne saurait être plus clair: furieux des déclarations faites il y a 2 jours par le Ministre Français des Affaires Etrangères, l’Etat Hébreu décide officiellement de mettre à l’amende la diplomatie française. “Une diplomatie qui à les mêmes allures que celle prônée à l’époque par Jacques Chirac. Une diplomatie pro-arabe. Une diplomatie ou l’on critique Israël à tout va. Nous faisons tous des erreurs, Israël en fait. Les USA en font. Le Brésil en fait. Mais que Kouchner soit aussi agressif envers Israël est le signe très clair que nos relations diplomatiques sont particulièrement tendues. Et ce n’est pas une erreur de Kouchner, c’est toute sa pensée politique qui est déviante”. Cela à le mérite d’être clair. C’est un diplomate israélien qui le déclare à JSSNews ce matin sous couvert d’anonymat.

 

 

Le ministre de la défense israélien, Ehoud Barak, a d’ailleurs annulé sa visite prévue aujourd’hui à Paris. Il devait faire escale au Quai d’Orsay mais a décidé d’annuler son rendez-vous avec Bernard Kouchner. “Barak partira directement aux Etats-Unis sans faire escale à Paris” est l’annonce faite par l’ambassade d’Israël à Paris. Ils rajoutent “problème d’agenda”. Mais il n’y aurait pas de problème d’agenda avec un pays ami.

 

 

On se souvient d’ailleurs qu’il y a plusieurs semaines, Kouchner avait dû annuler un voyage en Israël : l’Etat Hébreu refusant alors de recevoir un homme qui ne leur veut que du mal. On se souvient que la France n’a pas voté contre le texte antisémite proposé par le juge sud-africain (Goldstone) et qu’en fin de semaine la France réclamait la “reconnaissance immédiate de la Palestine” alors que la Palestine n’est pas un Etat. Ce qu’il y a de plus honteux dans cette déclaration est que la France semble ne pas se soucier du fait que “la Palestine” ne reconnaît toujours pas Israël. Soit pas du tout. Soit pas en tant qu’état juif. Dans les deux cas, c’est la négation de l’autre. Comment vouloir annoncer la création d’un état qui, même sans l’être, nie déjà à l’autre le droit d’exister ?

 

 

Pour le diplomate joint par téléphone, les choses sont claires : “Sarkozy joue un double jeu. Il se dit ami d’Israël et charge Kouchner de donner les mauvaises nouvelles. C’est de la politique certes, mais un ami n’agit pas ainsi. La France doit prendre conscience de ses erreurs. La France qui dit vouloir jouer un rôle plus grand dans le conflit ne pourra jamais rien faire si elle continue ainsi. Même Medvedev peut faire mieux. Peut-être même que le Dalaï-Lama aurait plus d’influence que Kouchner s’il n’était pas écrasé par la Chine”.

 

 

Au moins les choses sont claires. »

 

 

Source : http://www.juif.org/go-blogs-22000.php  

Commentaires

Israel, c'est un peu comme un enfant capricieux! Arrogant, plein de fiel, stalinien! Quand finira tout ce cirque?

Écrit par : Matthias | 26/02/2010

Les commentaires sont fermés.