Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/01/2010

SUR QUI COMPTE LE SYSTEME POUR SE PERPETUER

Le système craque de partout, ce qui ne l’empêche nullement de songer à son avenir : un avenir mondialiste, atlantiste, sioniste. Le meilleur des mondes, quoi.

 

Les collabos de ce monde de rêve sont parmi nous. Ils ont les dents longues et un seul objectif en tête : la défense de leurs petits intérêts et la conquête du morceau de pouvoir – plus ou moins grand – que leur concédera le système en échange de leur parfaite servilité.

 

Ces gens sont cooptés et recrutés au sein de cénacles dorés sur tranche, comme celui-ci par exemple : les Young Leaders. Je n’ai pas le temps d’approfondir, mais vous serez intéressés, j’en suis sûre, par leur site.

 

« L'objectif de cette sélection prestigieuse est de créer et d'entretenir un réseau informel d'hommes et de femmes appelés à occuper des postes clefs dans l'un ou l'autre pays. La French-American Foundation - France et la French-American Foundation à NY souhaitent sélectionner les personnalités les plus brillantes dans leur secteur d'activité. Une connaissance détaillée de la France et des Etats-Unis n'est pas un pré-requis.

La promotion Young Leaders regroupe ainsi des dirigeants à haut potentiel, âgés de 30 à 40 ans, réunissant des origines, des formations, des parcours professionnels et des intérêts reflétant les tendances à venir des sociétés française et américaine. L'objectif de cette sélection est d'obtenir un groupe de Young Leaders qui soit à la fois équilibré en son sein et avec les sélections précédentes qui composent le Young Leaders Circle. Les Young Leaders sont invités chaque année au symposium annuel. Cet événement est l'occasion d'échanges riches entre les différentes promotions de ce programme.

Les candidats sélectionnés participent à deux séminaires de cinq jours sur deux années consécutives -alternativement en France et aux Etats-Unis- afin d'échanger sur des sujets d'actualité communs aux deux pays et tisser des liens. Ces séminaires regroupent ainsi une trentaine de Young Leaders répartis pour moitié entre Français et Américains. Chaque participant est invité pour deux séminaires consécutifs. L'ordre du jour des rencontres aborde dans une ambiance informelle et conviviale les grands sujets d'actualité, sous la direction de personnalités et de spécialistes des questions débattues.

Nous comptons parmi les anciens Young Leaders de nombreux ministres du gouvernement actuel et des précédents, plusieurs hauts responsables de la presse écrite ou parlée, des présidents d'entreprises cotées au CAC 40 ou des secteurs de services et de haute technologie, mais aussi des artistes, écrivains, scientifiques... »

 

http://www.french-american.org/leadership/young-leaders/index.html

 

Vous constaterez que la liste des serviteurs de l’anneau en France ne manque pas d’intérêt, elle non plus. Les connaître permettra de mieux apprécier leurs interventions et de les replacer dans leur véritable contexte :

 

http://www.french-american.org/leadership/young-leaders/alumni-francais.html

 

Commentaires

Cela rejoint la thèse de François Asselineau en laquelle un nombre de commissaire ont été formé aux Etats Unis, je ne me rappelle plus le nom d'école ou de fondation mais çà pourrai être celle-ci. Dans son site internet http://u-p-r.fr/, il a 5 vidéos chacun de thèmes diffèrents que vous trouverez sur la colonne de gauche à la page d'accueil et sa manière de les démasquer est pertinent qui sont ils réellement ces gens là et une fois bien identifier on comprend mieux que l'UE est à la soumission des USA ou plus précisement des mondialistes. François Asselineau évite soigneusement des termes comme mondialiste, immigration, nouvelle ordre mondial, ect .... contrairement à Pierre Hillard dont vous pourrez écouter également ces conférences sur ce site http://www.malpensant.fr/videos.php?m=pierre-hillard, à partir vous comprendrez toute l'intérêt de cet école par exemple et de ses recrutements. En tout cas, leur profil ne doit être pas de conviction mais des opportunistes, des carrièristes, des gens qui se croient important, des méprisants, des immoraux bref chacun leur caractéristique de ce genre.

Écrit par : OlivierV | 25/01/2010

Anne, avez-vous remarqué, sur la droite de ce site une pub ! deux triangles décalés ...vous les recalez l'un en face de l'autre, vous obtenez quoi ? l'étoile de David, le message est on ne peut plus clair.

Écrit par : LGS | 25/01/2010

Excellent article. Leur liste est époustouflante. La plus belle preuve de leur mépris est qu'ils ne se cachent même plus. Leur suffisance me laisse sans voix.

Écrit par : avouedusaintsepulcre | 26/01/2010

on peut interpréter ça comme de la suffisance. je croirais plutôt que la révolution internet est passée par là et que l'accès aux informations est devenu de plus en plus facile. et embarrassant pour certains.

entendons-nous: je ne suis pas en train de dire que TOUT figure sur internet. bien au contraire, on nous en cache, des choses. mais quand même de plus en plus difficilement.

la multiplicité des sites, et souvent leur qualité, est telle qu'il devient difficile, quand on cherche vraiment quelque chose de ne pas le trouver.

vous parlez de suffisance. mais que peut faire un cénacle style Young Leaders? ne pas avoir de site internet? impensable, de nos jours. il est donc obligé d'en avoir un et par voie de conséquence, il est également obligé de diffuser des infos sur ses membres. pas sûr que ces derniers soient tellement chauds, mais qu'y faire? sans doute espérer que ça passera le plus inaperçu possible ...

enfin, moi je vois les choses comme ça

Écrit par : anne kling | 26/01/2010

J'ai l'impression que c'est un mélange des deux. Ces personnes sont suffisamment intelligentes pour se rendre compte que certaines activités ne passeront pas inaperçues. Leur suffisance se situe dans leur choix :

Ils font le pari qu'à part quelques militants combattifs, cela n'intéressera personne. Mépris total du peuple et de son jugement par une conception oligarchique du pouvoir. Ce sont des démocrates en peau de lapin. Non pas que je sois un admirateur de la démocratie, loin s'en faut, mais venant de leur part, c'est plutôt comique. En gros, ils sont persuadés que la presse ne fera jamais les gros titres de leurs petits réseaux et s'en donnent à coeur joie, sans complexes.

Et la réalité ne leur donne pas tort. La presse est aux ordres et lorsque quelque-chose transpire, deux ou trois mois de retraite médiatique et ils sont à nouveau sur pieds. Les charognards renaissent manifestement aussi de leurs cendres. Des parasites en somme qui fuient quelque temps un terrain où on a aspergé un peu d'insecticide mais pas suffisamment pour les faire disparaître.

Mais vous avez raison, cela est en train de changer. Les derniers avertissements sur les "dangers d'internet" laissent présager que des sites comme le vôtre ou le nôtre ne resteront plus très longtemps sur la toile. Raison de plus pour y aller à coeur joie.

Écrit par : avouedusaintsepulcre | 27/01/2010

Les commentaires sont fermés.