Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/12/2009

ALLEZ, RIGOLONS UN PEU …

Ce n’est pas tous les jours qu’on en a l’occasion. Voyez plutôt ce que nous a concocté le parti communiste marxiste léniniste maoïste, à propos du référendum suisse. Ils sont inoxydables, ces gars-là ! Et impayables, dans leur genre.

« Référendum en Suisse : une nouvelle attaque mesquine de la bourgeoisie

Hier en Suisse, 58 % des votants ont approuvé par référendum l’interdiction de construction de minarets, proposition soutenue par le parti fasciste UDC. A l’époque de la crise générale du capitalisme qui, en se décomposant, donne forme au fascisme, de tels évènements se multiplient, et il s’agit de bien les comprendre.

Les minarets ne sont qu’un prétexte populiste pour une offensive de la bourgeoisie s’appuyant sur le concept réactionnaire de défense de « l’identité », défense de la nation. D’ailleurs, l’affiche de la campagne pour l’interdiction des minarets montrait le drapeau suisse transperçée par des minarets à la manière de missiles.

En France, la bourgeoisie a récemment lancé un « débat » sur la présence d’une lycéenne voilée à l’assemblée nationale, prétexte une nouvelle fois au déversement de la propagande chauvine sur le respect des « valeurs républicaines ». Malheureusement, depuis la loi sur le foulard à l’école, la bourgeoisie a une grande marge de manoeuvre. Rappelons ici d’ailleurs que la campagne contre le foulard à l’école a été lancé par deux profs, l’un membre de Lutte Ouvrière, l’autre du bureau politique de la LCR !

L’époque de la crise générale du capitalisme est favorable au pullulement de ce genre d’informations au « ras-des-pâquerettes », mesquines, qui poursuivent l’objectif de distraire le peuple de sa tâche historique : la révolution, révolution qui résoudra les contradictions au sein du peuple comme la religion.

La bourgeoisie, quant à elle, essaie de plus en plus agressivement de diviser le peuple pour mieux ouvrir la voie au fascisme.

Ces informations montrent à quel point nous sommes dans une époque révolutionnaire où la bourgeoisie craint tellement la guerre populaire qu’elle est contrainte à se jeter de manière opportuniste sur toute information au potentiel populiste.

Mais ces minables attaques d’une bourgeoisie à l’agonie n’ébranlent en rien l’internationalime prolétarien, la volonté en acier du prolétariat révolutionnaire d’anéantir le capitalisme pour bâtir le communisme !

Saluons d’ailleurs la révolte en Suisse qui a eu lieu ce samedi à l’occasion de la réunion de l’OMC L’avant-garde se construit pour des buts positifs, mais également dans l’affrontement avec les politiques des dominants ! »

Source : http://209.85.229.132/search?q=cache:XAwfkZ4O1_oJ:www.hapoel.fr/+irmela+mensah-schramm&cd=6&hl=fr&ct=clnk&gl=fr

Commentaires

Ces idiots utiles sont toujours prêts à suivre une élite sûre d'elle-même et dominatrice qui les mènera vers un monde d'égalité et de goulag, au nom du peuple. Être un engrenage du système de production plutôt qu'un boulon, quelle félicité ! Le drame, surtout pour eux, serait que l'on poursuive une quête identitaire plutôt que matérielle.

Écrit par : Hervé (pas Ryssen, un autre) | 01/12/2009

Pardonnez-moi, mais c'est à pisser de rire ! C'est du dinosaure pur jus... Si, si, bien sûr ! Qu'est-ce que vous croyez ? Les dinosaures avaient une langue ! Et c'était le marxo-léninisme ! Richissime en vocables récurrents comme "bourgeoisie", "révolution", "fascisme", "réactionnaire. Mais pas seulement ! Il y a aussi "révolution", "réactionnaire", "bourgeoisie" et "fascisme" (euh...) et aussi "réactionnaire", "révolution", "fascisme" et "bourgeoisie"...... Bon, bref. La richesse de ce lexique se passe de tout commentaire. Ce n'est plus de la langue de bois : le bois est toujours vivant, lui. C'est de la langue de granit. Du même granit que les statues du "réalisme soviétique" de la grande époque. Quelle marrade absolue ! Quelle mortelle poilade ! J'en suis malade de rire !... Nous en avons donc encore quelques-uns, des comme ça ? Et de quel âge ? Peut-on en avoir quelques-uns d'empaillés pour faire joli dans le living ?

Écrit par : Martial | 01/12/2009

Ce sont des débris...

Écrit par : Fred | 03/12/2009

Je découvre votre blog... un régal !

e crois que je vais me coucher tard ce soir

Écrit par : coucou | 03/12/2009

Les commentaires sont fermés.