Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/08/2009

SORTEZ VOS MOUCHOIRS !

 

Vous allez en avoir besoin, car la société Disney s’apprête à produire un film sur … Anne Frank. Oui, oui, un film sur le Journal d’Anne Frank et la pièce qui en a été tirée. On ne sait pas encore quels seront les interprètes, mais on connaît déjà le réalisateur : David Mamet.

 

Ce dernier est né dans une famille juive originaire de Russie. Wikipédia nous apprend qu’en plus de ses films, il a également écrit sur le judaïsme et la culture juive, sur la haine de soi juive et l’antisémitisme, « ses livres les plus récents dans le domaine étant The Old Religion, un roman sur le lynchage de Leo Frank, accusé d'avoir violé et tué une jeune fille dans son usine (en réalité, une version moderne de l'accusation de crimes de sang contre les Juifs ». Tiens, encore un Frank.

 

S’agissant de la « version moderne de l’accusation de crimes de sang contre les Juifs », c’est peut-être aller vite en besogne. L’affaire Leo Frank est évoquée dans ce blog, en date du 17/08/07. En réalité, elle n’a jamais été résolue, malgré le témoin de toute dernière heure, tombé inopinément du ciel … 69 ans après les faits ! Pile au moment où l’Anti-Defamation League demandait la réhabilitation de Frank. Mais est-ce que ça compte, ça, 69 ans, quand la Justice avec un grand J est en marche ?

 

Bon, ceci juste pour situer un peu le réalisateur qui va nous concocter ce nouveau film destiné à la jeunesse, qu’il convient d’éduquer dès le berceau, n’est-ce pas ?

 

Ah, il est loin le temps où le grand Walt ne songeait qu’à faire rêver, et y réussissait merveilleusement. Maintenant, la maison Disney fait dans le politiquement correct et le bourrage de crâne dès l’enfance. Vous ne serez pas étonné d’apprendre, je pense, que son PDG actuel, Robert Iger, est né dans une famille juive américaine. Tout comme son prédécesseur, qui l’a confortablement installé dans ce fauteuil avant de s’en aller, Michael Eisner.

 

Maintenant, histoire de faire plus encore rêver nos chères têtes blondes, on pourrait peut-être suggérer à la société Disney de consacrer un autre film aux millions d’enfants morts de faim et du typhus pendant l’Holodomor en Ukraine. Ca ferait un bon sujet également, et ça se passait juste douze ans avant les malheurs d’Anne Frank, morte aussi du typhus à Bergen-Belsen.

Commentaires

J'ai une petite question qui peut sembler idiote :
le scénario de ce futur chef d'oeuvre (on peut le pronostiquer sans risque) sera t-il écrit au stylo bille pour respecter la tradition ?

Écrit par : elsassland | 18/08/2009

A la première lecture, je me suis dit bon! encore un Nème "machin" pour nous faire culpabiliser. Ca va bien finir par les lasser. Et puis, à la faveur de l'insomnie, je me suis dit que tout de même il y avait un os dans le potage. Ben oui quoi ça ne cadre pas. Imaginez un peu Anne Frank au milieu du petit monde merveileux de Disney. Est-ce que ça va sortir à noël comme le disney traditionnel?
A franchement parler, même enfant, le monde merveilleux de disney ne m'a jamais fait rêver. Une affaire de goût sans doute dont il n'y a pas lieu de débattre ici. Une des raison en est certainement que justement, Disney a l'habitude de donner dans le patos. Vous allez me dire côté patos là ce sera particulièrement réussi! Sauf que, d'habitude, le patos Disney se termine bien. Or cette histoire (on nous l'a assez rabaché) se termine mal! Quelle image pour le business d'oncle Walt que ces enfants qui, au lieu de sortir les yeux plein de rêve vont sortir les yeux plein de larmes! Va-t-il y avoir des produits dérivés en vente dans les magasins agréés? A quand le t-shirt, la casquette ou le supersize bourger Anne Frank? Va savoir peut-être nous feront-ils un joli "mouchoir"?
Jacques

Écrit par : Jacques Frantz | 19/08/2009

La rubrique "Sortez vos mouchoirs" me semble tout indiquée pour plaindre bien fort ce pauvre Roman Polansky, rattrapé par une pseudo-justice américaine sûrement antisémite et, en tout cas, pédophilophobe, odieusement relayée par une pseudo-justice suisse aux ordres. Pensez ! Comme le souligne à juste titre le pertinent Kouchner, ce n'est pas "sympa" du tout de s'en prendre ainsi à un homme "d'un tel talent", et ce pour une innocente fredaine vieille de plus de trente ans.

Bien sûr, bien sûr... De même qu'il n'aurait pas été "sympa" de la part de l'Etat français de livrer à la justice fasciste italienne les courageux résistants que celle-ci lui réclamait sous le futile prétexte qu'ils avaient du sang sur les mains... Rappelons que la très cosmopolite Carla Sarkozy Bruni-Tedeschi (introduite depuis des lustres dans les bas-fonds du demi-monde appelé "jet-set" comme de l'extrême-gauche hyper-bobo et hyper-friquée) à obtenu de son actuel époux l'exfiltration de ces héros de la Révolution universelle...

Entendre pérorer ainsi un ministre de la raie publique - le nez en l'air et du bas de sa petite taille, avec une arrogance et une sûreté dans l'erreur qui n'appartiennent qu'à lui -, c'est assister à une nouvelle manifestation de la lente décomposition du régime qui parasite la France depuis si longtemps et qui (rappelons-le au passage) est né avec la promesse d'abolir les privilèges, notamment le droit de cuissage des puissants. Réjouissons-nous-en, quand bien même la mort inévitable dudit régime n'ira évidemment pas sans soubresauts pénibles pour tout le monde.

Écrit par : Martial | 29/09/2009

Allez, rajoutons-en une tite louche sur le "génial cinéaste" incarcéré en Suisse.

Je lis ceci sur le Net :

"Jean-Luc Fauré-Tournaire s'était rendu le jour même à la prison de Winterthour (est de la Suisse) où Roman Polanski est détenu. «Je suis effectivement inquiet sur la santé de M. Polanski, ce n'est pas à 76 ans qu'on va en prison". "C'est un vieux monsieur, avait-il dit"..........

Il est touchant de voir ainsi un représentant de l'Etat hexagonal se pencher avec une filiale sollicitude sur le traitement barbare imposé à un "vieux monsieur". L'Etat hexagonal n'avait pas eu de ces pudeurs de rosière avec les "vieux monsieurs" qu'étaient le Maréchal Pétain et Maurice Papon. Il est vrai que ces deux personnages étaient des bêtes sombres des histoires les plus immondes de nos heures les moins... euh... Bref, vous m'avez compris.

Écrit par : Martial | 17/10/2009

On a annoncé il y a quelques semaines que ce projet des studios Disney était annulé. Pourtant, j'imaginais déjà les profs emmener leurs élèves voir le film.

Lu sur le web :

Disney était partant pour réouvrir Le Journal d'Anne Frank, offrir une nouvelle lecture. Le studio avait demandé à David Mamet de travailler la question. Selon les premières informations, il semblerait que le scénario remis ait été jugé « trop noir ».

La vision proposée par l'auteur serait trop contemporaine, il s'agirait d'une jeune fille allant en Israël et découvrant les traumatismes engendrés par un attentat suicide. Le ton serait ouvertement trop moderne et porteur d'un message pro-israélien articulé autour de l'antisémitisme.

Écrit par : Nominoé | 18/10/2009

Dommage !... On imaginait bien Depardieu dans le rôle d'Anne Frank (après régime d'acier, mais ça devrait passer, comme pour Christophe Colomb).

Écrit par : Martial | 19/10/2009

Les commentaires sont fermés.