Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/07/2009

LE GRAND AIR DE LA CALOMNIE ….

Comme il est pathétique ! A tel point qu’il m’a quasiment fendu le cœur. Je me décide donc à  affirmer ici le plus clairement du monde que contrairement à ce que colportent médisants et autres nuisibles, LE LOBBY JUIF N’EXISTE PAS. Du moins en France. Voilà, il fallait que ce soit clairement affirmé, je me sens mieux.

 

Je parie que vous vous demandez d’où je tiens une info aussi claire, nette et définitive. Eh bien, d’une source incontestée : c’est Pierre Besnainou, président du Fonds Social Juif Unifié, par ailleurs président de l’AMI (Association Alya et Meilleure Intégration*) qui l’a écrit dans Le Figaro, à propos de l’affaire Halimi, qui, entre nous, n’a pas fini de faire couler de l’encre.

Voici donc ce que cet homme informé nous révèle:

 

« (…)  Le Garde des Sceaux ayant finalement demandé au Parquet de faire appel des peines inférieures aux réquisitions, le bruit s’est répandu, d’abord subrepticement, puis de façon parfaitement assumée, et les faiseurs d’opinion se le sont approprié, pour le faire répéter par mille sentinelles : nous aurions assisté, avec cette affaire, à la victoire d’une force d’influence secrète et déterminée, capable, par la solidité de ses réseaux et la fermeté de ses obstinations, de faire plier jusqu’au gouvernement de la République. Oui, vous avez compris : l’affaire Halimi, c’est le retour, ou plutôt l’émergence aux yeux de tous, dans notre pays, du lobby juif.

 

Et cela, nous ne pouvons ni l’entendre, ni le supporter, ni l’accepter. C’est l’attaque de trop. Après la haine qui a tué dans une cave, la justice qui fut rendue en secret, voici l’ère du soupçon, qui elle s’ouvre au grand jour.

 

Nous ne pouvons pas l’accepter, parce que le Garde des sceaux a décidé en conscience, au nom de l’intérêt général dont elle est garante, de faire appel, et que laisser entendre qu’elle ait cédé à des pressions d’ordre communautaire est simplement une agression contre l’idée que l’on peut se faire de la République et de sa dignité.

 

Mais nous ne pouvons pas l’accepter, surtout, pour une raison très précise, que je vous livre brutalement : il n’y a pas de lobby juif en France. Que les choses soient claires, une fois pour toutes : où les Juifs auraient-ils trouvé les ressources de leur empire souterrain ? D’où pourrait venir leur puissance secrète? De leur nombre ? Ils sont 1% de la population française. De leur argent ? Ne pourrait-on pas tordre enfin le cou de ce mythe effroyable, qui a précisément tué Ilan- et rappeler que le nombre de personnes vivant sous le seuil de pauvreté est, en moyenne, supérieur chez les Juifs de France à ce qu’il est dans l’ensemble de la population française ? De leur place dans les médias ? Certains médias qui, précisément, répètent à tout bout de champ que les Juifs sont un lobby…

 

Les Juifs n’ont pas l’influence qu’on leur prête à dessein. (…)  

Si une mémoire blessée tient lieu de lobby, nous pouvons assumer cette accusation. Mais pas davantage. Pour l’honneur de la communauté juive de France. »

 

« Si une mémoire blessée tient lieu de lobby, nous pouvons assumer cette accusation », c’est beau, ça. N’empêche, et ça me chipote un peu, qu’il pose quand même quelques questions intéressantes, dans son article. Si j’osais, je lui suggérerais de lire La France LICRAtisée, il y trouverait quelques éléments de réponse …

 

« D’où pourrait venir leur puissance secrète ? » C’est vrai, c’est une bonne question. Que je me suis souvent posée, par exemple lorsque je voyais toute la classe politique accourir comme un seul homme, le doigt sur la couture du pantalon, au dîner annuel du CRIF. Et y tenir les propos les plus conformes à ce que l'on attendait d'eux.

Mais voilà, c'était une mauvaise interprétation. Le lobby juif, ça n’existe pas, tout simplement. Finalement, c’est plutôt une bonne nouvelle. On se demande vraiment dans ce cas où Julien Dray est allé chercher les propos parfaitement déplacés qu’il a tenus en mars 2007. Alors porte-parole de Ségolène Royal, il racontait à Israël Magazine : « qu’il y a une tentation de la communauté, ces dernières années, de se transposer sur le modèle américain » et qu’il « faut sortir de la logique de lobby, et se comporter de manière républicaine. Parce que si on va vers un affrontement lobby contre lobby, le lobby juif perdra ».

Et lui aussi, il savait ce qu’il disait. Pensez, avec un frère ex président du Bétar France …

A mon humble avis, le grand écueil des lobbys - y compris de ceux qui n'existent pas - c'est qu'enivrés par toujours plus de succès, il arrive fatalement un jour où ils en font un peu trop et du coup, ce qui était plus ou moins camouflé, se retrouve exposé à tous les regards. Dans ce sens, il a bien raison, Pierre Besnainou, cette dernière péripétie de l'affaire Halimi, c'est vraiment "l'attaque de trop".

___________________________ 

* La semaine dernière, 220 Français ont choisi Israël comme nouveau pays et y ont fait leur alya. Ils ont reçu en grande pompe leur Téouda Zéout, la carte d’identité israélienne. Comme dit Guysen, « ils sont désormais des citoyens israéliens à part entière ». Ce qui ne les empêche pas de conserver aussi leur carte d’identité française.

Si les considérations fiscales résultant de l’alya vous intéressent, voici un sujet de méditation:

http://209.85.229.132/search?q=cache:rdN5LVvQKN8J:www.terredisrael.com/Fiscalite1.php+alya+double+nationalit%C3%A9&cd=6&hl=fr&ct=clnk&gl=fr

Commentaires

Voyons Anne, il y a un puissant lobby en France et c'est le LOBBY DES DENTISTES :

http://www.youtube.com/watch?v=xyOUD4prE44

Écrit par : Céline Drumont | 26/07/2009

Inexistant depuis... 150 ans !

http://www.aiu.org/index.php?option=com_content&view=section&id=16&Itemid=94&lang=en

Écrit par : Bigntz | 29/07/2009

Oh, la méchante ironie ! Cette assoce est exclusivement CUL-TU-RELLE, voyons !... Tout comme la LICRA, le CRIJF, le Bétar et autres gentilles assoces "communautaires" axées sur l'intégration dans la République une et indivisible !!!

Écrit par : Martial | 29/07/2009

Pour répondre à Martial:
Officiellement, si j'ai bien compris, les assos juives ne sont pas juives, mais anti-antisémitiques. De même, elles ne sont pas communautaires, mais anticommunautaristes.

Écrit par : Nominoé | 29/07/2009

Vous avez parfaitement saisi : ces assoces sont OPPOSÉES à tout ce qui s'OPPOSE à la judéocratie, telle que cette dernière s'exprime aux États-Unis, par exemple. Et comme chacun sait, moins par moins fait plus... Plus de houtzpa, plus de mainmise sur les médias et sur les gouvernements, plus de retombées positives en tous genres. Mais bien entendu, CE LOBBY N'EXISTE QUE DANS L'IMAGINATION PARANOÏAQUE DES ANTISÉMITES.

Écrit par : Martial | 30/07/2009

Les commentaires sont fermés.