Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/01/2009

ILS ONT RAISON, PLUS C’EST GROS, MIEUX CA PASSE

« L’Association Avocats Sans Frontières ainsi que d’autres O.N.G., ont pris la décision de porter plainte auprès du Procureur de la Cour Pénale Internationale, contre les principaux dirigeants du Hamas pour crimes de guerre et crimes contre l’Humanité en raison de l’utilisation par cette organisation de « boucliers humains ».

 

Une délégation se rendra en outre à l’Elysée pour demander à Monsieur le Président de la République de saisir le Conseil de Sécurité des Nations Unies et la Cour Pénale Internationale.

 

Il est rappelé que, tant le droit international, que les principales organisations des droits de l’Homme, considèrent une telle instrumentalisation des civils comme des violations graves du droit international.

En suite de son communiqué en date du 13 janvier 2009, l’Association Avocat Sans Frontières tient à préciser ci-après les cinq griefs légaux qui seront utilisés auprès du Procureur près la Cour Pénale Internationale de La Haye, à l’encontre des dirigeants politiques et militaires du mouvement Hamas, coupables de crimes de guerre :

 

- viser délibérément la population civile israélienne ;

- tirer des missiles et des obus à partir de zones civiles (écoles, hôpitaux…) ;

- utiliser des symboles humanitaires tels que des ambulances pour tenter de jouir de l’impunité ;

- recruter, former des enfants à la guerre, les utiliser comme boucliers humains ;

- appeler publiquement au génocide ou à l’assassinat pour des raisons religieuses ou raciales (charte du Hamas).

 

Une requête à Monsieur le Président de la République française va être déposée par Avocats Sans Frontières, soutenue par d’autres O.N.G. aux fins de voir le Chef de l’Etat français saisir Monsieur le Procureur près la Cour Pénale Internationale de La Haye, conformément à ses prérogatives. »

 

 

source: http://www.crif.org/?page=articles_display/detail&aid=13401&returnto=accueil/main&artyd=9

Commentaires

Soyons sérieux. Les criminels de guerre sont ici :
http://www.wanted.org.il/ehud_barak_en.htm

Écrit par : Hervé (pas Ryssen, un autre) | 22/01/2009

Un exemple classique de l’inversion accusatoire.

http://img99.imageshack.us/img99/869/boyshieldqk8.jpg

Écrit par : Un passant | 22/01/2009

et l'utilisation des bombes au phosphore par Tsahal sur des agglomérations palestiniennes ?

Écrit par : Marc | 22/01/2009

Il faudra bien qu'un jour ou l'autre, tous les goyims, quelqu'ils soient et d'ou qu'ils soient, se rendent enfin compte, que tout juif est d'essence divine et qu'ils en tirent les conclusions qui s'imposes. Shalom, races impures!

Écrit par : NYH | 22/01/2009

Talmud, Kerithuth 6b p. 78: Les juifs sont des humains, non les Non-juifs, ce sont des animaux.

Talmud, Ereget Rashi Erod.22 30 Un Non-juif est comme un chien. Les écritures nous apprennent qu’un chien mérite plus de respect qu’un non-juif.

Talmud, Zohar I, 160a: Les juifs doivent en permanence tenter de tromper les Non-juifs.

Talmud, Babha Bathra 54b: La propriété d’un Non-juif appartient au premier juif qui la réclame. (évidemment et celui qui refuse de lui donner est un antisémite... :-)))

Le jour ou le Goy se réveillera ...je crains le pire

Écrit par : Touche pas mon goy | 07/02/2009

Les commentaires sont fermés.