Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/01/2009

JE TE TIENS, TU ME TIENS PAR LA BARBICHETTE …

Je parie que vous ignorez tout de l’Institut International de Promotion et de Prestige, qui est une organisation apolitique indépendante de toute attache gouvernementale basée à Genève et coopérant avec l’UNESCO. Vous avez tort car c’est un machin qui se prend très au sérieux et qui ne fraie pas avec le quidam de base. Je n’ai malheureusement pas réussi à trouver d’où l’IIPP tirait son financement, il serait pourtant intéressant de le savoir. Mais, allez savoir pourquoi, son site (www.iipp.org ) est d’une discrétion de rosière à ce sujet. Il est vrai que parler d’argent, dans ces sphères, c’est d’un vulgaire …

« Fondé en 1963, à Genève, et présent dans 76 pays au travers de ses membres émanant des cercles politique, diplomatique, scientifique, culturel et économique, l'Institut International de Promotion et de Prestige a pour vocation la recherche dans tous les pays du monde d’hommes, institutions, groupements et entreprises, dont les activités, les réalisations et les travaux méritent d’être désignés à l’attention d’une large audience par la remise d’une distinction internationale.

Pour atteindre cet objectif, notre Institut propose à son jury consultatif représentant de nombreux pays, d’examiner les éléments qui méritent d’être mis en « lumière », afin d’envisager éventuellement cette opération de communication et de relations publiques au plus haut niveau.

L’IIPP décerne :
 Le Trophée International.
Remis aux entreprises et institutions ayant atteint un rayonnement international de tout premier plan.

 Le Prix de Promotion Internationale.
Réservé aux entreprises en pleine expansion, tendant à la conquête des marchés étrangers.

 Le Mérite au Développement.
Décerné pour encourager les hommes, institutions, collectivités, entreprises, qui contribuent à l'expansion d'un domaine d'activité dans les secteurs de l'économie, industrie, artisanat, culture et social.

 La Médaille Internationale Humanitaire.
Destinée à honorer ceux qui s'efforcent d'améliorer la condition Humaine ».

Humaine avec un grand « H », vous aurez noté. Vous devez vous demander pourquoi je vous bassine avec ce machin. C’est simple : hier, il a décerné son Trophée International Humanitaire à une association que nous connaissons bien et qui est chère (ô combien !) à notre cœur : la LICRA soi-même.

Très émue, la LICRA a donc reçu, sous les yeux de Simone qui était là elle aussi, son prix des mains de la présidente du Comité exécutif et du Comité consultatif de l'IIPP, à savoir Mme Gisèle Rutman.

En recherchant des photos, j’ai découvert que Mme Rutman était déjà présidente du comité en … 1980. Il ne doit pas y avoir souvent des élections, chez eux.

objectifs.gif

Dernier petit point de détail : oserais-je suggérer à ces éminences de vérifier l’orthographe sur leur site? Pour un institut aussi prestigieux, une faute aussi grossière, moi, ça m’a choquée. Pas vous ?

Commentaires

"Pour un institut aussi prestigieux, une faute aussi grossière, moi, ça m’a choquée. Pas vous ?"

"Prestigieux"...
Ce n'est pas parce que c'est écrit Bénédictine sur les chiottes que c'en est.

Écrit par : Hervé (pas Ryssen, un autre) | 15/01/2009

Tenez , après l'article sur la pillule contraceptive , voici celui que vous allez nous préparer sur la pillule abortive

http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89tienne-%C3%89mile_Baulieu


De là à croire que c'est le fruit du hasard, il n'y a qu'1 pas de travers à faire

Écrit par : if4 | 16/01/2009

Les commentaires sont fermés.