Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/01/2009

QUELLE HOUTSPAH !

« Le CRIF juge absolument inconcevable que le conflit israélo-palestinien se déplace en France. 

 

Invité de RTL, lundi 5 janvier, le président du CRIF, Richard Prasquier, a déclaré qu'il était "absolument inconcevable" que le conflit israélo-palestinien se transplante en France.

"Il est absolument inconcevable que le conflit israélo-palestinien se transporte en France (...) Il n'y a aucune raison que la France vive le conflit israélo-palestinien. C'est quelque chose qui a failli survenir il y a huit ans au début de l'Intifada, il n'est pas question que cela recommence", a déclaré sur RTL le président du Conseil représentatif des institutions juives de France. (…) ».

 

Source : http://www.crif.org/?page=articles_display/detail&aid=13098&returnto=accueil/main&artyd=2

 

« Il n'y a aucune raison que la France vive le conflit israélo-palestinien. » Non en effet, il n’y en aurait strictement aucune. Ce ne sont pas nos oignons et nous avons d’autres chats à fouetter.

 

SAUF QUE depuis plus de trente ans, LICRA et associations communautaires s’ingénient à faire entrer en France une immigration de peuplement  massive. Tous ces étrangers sont là maintenant, avec les risques d'explosion inhérents.

SAUF QUE tous les mouvements de résistance à cette immigration extra-européenne ont été  - par les mêmes - diabolisés et éjectés sans ménagement de l’espace public. La pensée unique règne désormais sans partage. Dans l'indifférence à peu près générale, d'ailleurs.

SAUF QUE toujours les mêmes ont fait le forcing pour qu’un arsenal de législations « antiracistes » particulièrement répressives se mette en place. Il y est et baîllonne tout le pays.

 

Si le CRIF doute de la réalité de ces phénomènes et de l’origine de leurs initiateurs, je lui suggère la lecture de La France LICRAtisée, que je me ferai même un plaisir de lui offrir si nécessaire.

Alors, oui, ça a marché et le plan s’est bien déroulé. La cohésion « nationale », qui faisait tellement peur à certains, a volé en éclats. Le problème, c’est qu’aujourd’hui  - le nombre aidant -  le piège risque de se refermer un peu différemment de ce qui était prévu. Pas de chance, hein ? Nous, comme on n’a de toute façon plus rien à dire, on se contentera de regarder. Et de marquer les points.

 

Je relaie ci-dessous un communiqué de La Nouvelle Droite Populaire, que je trouve très pertinent :

 

« Mais que va faire Nicolas Sarkozy en Egypte, en Israël, en Syrie et au Liban ?

 

Au moment où les voitures flambent dans toute la France, où l’économie s’effondre et où le chômage explose, Sarkozy, tout à la nostalgie de sa très courte présidence de l’Union européenne, joue les prolongations en cherchant à s’octroyer un rôle majeur dans le conflit du Proche-Orient.

 

Foutaises que tout cela. Sarkozy, la France et l’Europe ne pèsent rien dans un conflit qui, au demeurant, ne les concerne en rien.

 

C’est en France et en Europe que se situent les défis qui nous concernent, pas au Proche-Orient. Face à l’invasion que nous subissons, face à l’insécurité grandissante, face à la crise économique majeure qui nous submerge, la réponse radicale doit être française et européenne.

 

Tout le reste n’est que billevesées…»

Commentaires

Rien à ajouter. Vous parlez d'or. et la NDP aussi. Mais notre discours étant diabolisé à outrance et nos compatriotes victimes de la terreur politiquement correcte qui pérennise contre toute raison la pensée unique et obligatoire, il va falloir que s'écoule une longue période d'inertie avant de voir revenir le pendule dans l'autre sens... qui est le seul bon.

Écrit par : Martial | 07/01/2009

Moi ce qui me gène dans ce raisonnement, c'est qu'il fait porter toute la responsabilité sur ce genre d'associations, comme si les hommes politiques français bien goy n'avaient rien à se reprocher dans cette situation.

Écrit par : HerbeDeProvence | 07/01/2009

les évènement font parfois accélérer les pendules

Écrit par : Paul-Emic | 08/01/2009

Vous avez peut être raison. Il faudra beaucoup de temps pour inverser les choses.

Mais, pour autant, devons-nous rester inertes ? Je ne pense pas, nous devons accélérer les choses. Pour cela, il faut "déformater" les cerveaux. Il faut donner une autre information que celle diffusée par le Système.

Or, internet est encore le moyen le plus efficace... et le plus discret pour cela. Faire connaître autour de soi des blogs comme celui de la France licratisée ou Synthèse nationale, ou Altermedia, ou la NDP, ou Novopress, permet de donner un autre son de cloche.

Moi, je photocopie des petits tracts avec l'adresse de ces sites et je les laisse trainer un peu partout où les gens peuvent les ramasser, les lire et consulter, d'abord par curiosité puis (je l'espère) par intérêt, les sites indiqués. C'est simple, économique et efficace.

Si toutes les bonnes volontés en faisaient autant, nous serions encore plus fort.

Amicalement et merci pour votre courageux combat.

Écrit par : Paul-Henri | 08/01/2009

réponse à herbedeprovence:

la classe politique est largement coupable, elle aussi, d'avoir accepté la soumission, tellement plus confortable.
la gauche avait tout intérêt à agir dans le même sens que les communautaires, c'était un combat commun qui les a menés au pouvoir. où ils sont toujours, n'en déplaise à ceux qui croient avoir élu un personnage de "droite".

quant à la "droite", qu'en dire, sinon qu'elle a été nullissime, avec chirac, en rajoutant sans cesse dans la prosternation et la servilité la plus éhontée.
dame! elle était terrorisée à l'idée d'être assimilée à vichy! quelle horreur!!!

il faut rajouter à cela pour que le tableau soit complet, que les Français eux aussi ont accepté sans broncher. tant pis pour eux.

je ne sais pas si un jour les comptes finiront par se régler, mais ce jour-là, l'addition risque d'être particulièrement lourde

Écrit par : anne kling | 08/01/2009

Madame Kling, ou est la vérité ??

SUR le site des Intransigeants





Julie Says:
January 8, 2009 at 12:09 pm
Anne s’appelle KLING parce qu’elle est mariée à un juif, c’est elle qui l’a écrit sur son blog.

Celà n’empêche pas d’être anti-sioniste, la preuve.

bentata Says:
January 8, 2009 at 12:14 pm
Ah!!

v oilà enfin l’ explication

Merci beaucoup Julie

bien sur que cela n’empeche pas d’etre antijuive
et c’est meme une belle preuve d’indépendance par rapport a son Baal Baïte

Leave a Reply

Écrit par : Vincennes | 08/01/2009

Baal Baïte? Jamais entendu parler ...
Puisque ça a l'air de turlupiner certains, je vais à nouveau donner quelques éclaircissements: j'ai épousé un monsieur dénommé Kling il y a de cela 33 ans. Il se trouve que ce monsieur était juif et qu'à l'époque, ce fait n'avait pas plus d'importance (en tout cas pour lui et moi) que s'il avait été auvergnat (ce que je suis, étant native de Clermont-Ferrand). J'ai d'ailleurs parlé du climat qui régnait alors dans le pays dans un article paru sur le blog le 25/6/07 intitulé "Antisémitisme ?"

C'était de toute façon un "mauvais" juif puisqu'il avait épousé une catholique et il ne s'est pas arrangé depuis (du point de vue communautaire).

J'ajouterai qu'il est d'une ignorance crasse en matière politique (comme la quasi-totalité des Français) et qu'il ne met jamais un pied sur mon blog où je n'admettrais du reste aucune ingérence. Que mes idées soient bonnes ou mauvaises, correctes ou incorrectes, ce sont exclusivement les miennes et j'y tiens.

Au fil de mes activités, de plus en plus ciblées, j'ai cru discerner qu'un discret mais néanmoins certain cordon sanitaire s'était établi parmi famille et connaissances autour de ma modeste personne, ce dont je me félicite tous les jours.
Etant ainsi débarrassée de tous les casse-pieds et autres importuns que l'on traîne généralement à vie.

Écrit par : anne kling | 08/01/2009

eh bien comme ça ceux qui vous accuseront d'antisémitisme n'apparaitront une fois de plus pas crédibles

Merci encore pour votre travail Madame Kling

Écrit par : unenouvelle | 08/01/2009

Les commentaires sont fermés.