Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/10/2008

ET VOILA ! TOUJOURS LES MEMES ETERNELS BOUCS EMISSAIRES !

foxman.jpg

 

 

L’Anti Defamation League, - l’équivalent américain de la LICRA, en démultiplié - s’est plainte par la bouche de son président, Abraham Foxman, de ce que la crise financière avait déchaîné une vague d’antisémitisme sur Internet. Car aussi incroyable que cela paraisse, certains sont allés s’imaginer que les juifs – ou plutôt certains juifs – y seraient pour quelque chose !!!

 

Où va se nicher la malignité humaine ? Certes, c’est vrai, ils sont à la tête des principaux outils monétaires internationaux, genre Réserve fédérale américaine ou FMI, mais franchement, où est le rapport ? Bon, en pleine tourmente mondiale, le Congrès américain a carrément fermé mardi dernier pour cause de Rosh Hashana, le Nouvel An juif. Mais franchement, encore une fois, qu’est-ce que ça prouve ?

 

D’ailleurs, Abraham Foxman l’a dit clairement : « Les vieux bobards associant les juifs et l’argent ne sont jamais loin de la surface (…) Comme nous l’avons constaté après le 9/11, lorsque la période est incertaine, les juifs deviennent les boucs émissaires rêvés et les bobards antisémites les plus visqueux reprennent vie ».

 

Et il sait de quoi il parle. Il ne cesse de se battre contre les insinuations les plus odieuses et les plus dénuées de sens. Ainsi, en 2006, deux universitaires américains, les professeurs Mearsheimer et Walt avaient osé publier un ouvrage sur L’influence des lobbys pro-israéliens et néo-conservateurs sur la politique américaine.

Foxman a immédiatement contre-attaqué en publiant à son tour The Most Dangerous Lies: The Israel Lobby and the Myth of Jewish Control. (Les plus dangereux mensonges: le lobby pro-israélien et le mythe du contrôle juif.) Non, mais.

 

Surtout, ne vous précipitez pas sur Yahoo pour y découvrir ces nouvelles preuves incontestables de la bassesse humaine, les commentaires déplaisants ont très rapidement disparu.

 

Commentaires

" la crise financière a déchaîné une vague d’antisémitisme sur Internet "

Alors la solution est simple: il faut fliquer et censurer davantage !
Je dis ça du point de vue de Foxman. Parce que moi, je préfère qu'internet reste libre.

J'ai lu dire que sur les sites internet de grands journaux, les commentaires de foromeurs qui suivent les articles sont de plus en plus ouvertement hostiles à l'idéologie de l'immigration défendue par les journalistes. Il y a peut-être du progrès.

J'espère que ça va continuer. Le travail d'information fait par des sites comme celui-ci aura un impact important sur l'évolution politique des prochaines années.

Écrit par : Nominoé | 04/10/2008

Les commentaires sont fermés.