Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/09/2008

QUAND LE GRAND CONDUCATOR QUE L’AMERIQUE NOUS ENVIE DISTILLAIT SES PENSEES LUMINEUSES …

 

bush.jpgJe suppose que la presse du système l’a oublié, pourtant ce n’est pas si vieux que ça. L’an dernier – oui, l’an dernier – un certain candidat à la présidence de la République, devenu depuis le dirigeant de stature mondiale que nous savons, trouvait qu’on n’était pas suffisamment endettés en France, et qu’on pouvait faire beaucoup mieux. En imitant les States, si fortiches en matière d’argent. Celui qu’ils n’ont pas, de préférence.

 

Petit retour vers le passé :

 

Abécédaire des propositions du candidat Nicolas Sarkozy, UMP, 2007
 
 « Crédit hypothécaire
 
Les ménages français sont aujourd'hui les moins endettés d'Europe. Or, une économie qui ne s'endette pas suffisamment, c'est une économie qui ne croit pas en l'avenir, qui doute de ses atouts, qui a peur du lendemain. C'est pour cette raison que je souhaite développer le crédit hypothécaire pour les ménages et que l'Etat intervienne pour garantir l'accès au crédit des personnes malades.
 
Je propose que ceux qui ont des rémunérations modestes puissent garantir leur emprunt par la valeur de leur logement.
 
Il faut réformer le crédit hypothécaire. Si le recours à l'hypothèque était plus facile, les banques se focaliseraient moins sur la capacité personnelle de remboursement de l'emprunteur et plus sur la valeur du bien hypothéqué. Ceci profiterait alors directement à tous ceux dont les revenus fluctuent, comme les intérimaires et de nombreux indépendants. »
 
Edifiant. Voilà l’exacte description du processus qui a conduit nos chers amis américains au fond du gouffre financier. Et que certains admirateurs inconditionnels se proposaient d’introduire chez nous. Heureusement que la France profonde et « moisie » est encore un tout petit peu moins sensible aux sirènes de la consommation à tout va et du crédit à gogo. Qui finissent fatalement par se payer un jour.

07:52 Publié dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (7)

Commentaires

de l'intérêt d'avoir de bonnes archives.
Merci d'avoir découvert cette perle.
Il y en a qui doivent regretter de ne pas avoir terminé l'édification du ministère de la Vérité chargé de réécrire l'histoire en permanence.

Écrit par : Paul-Emic | 30/09/2008

je ne suis pas omnisciente, loin de là. mais j'ai d'excellents correspondants qui m'envoient des infos précieuses. j'en profite pour les remercier ici.

Écrit par : anne kling | 30/09/2008

Vous critiquez tout, mais en fait, le système américain marchait très bien, jusqu'à ce qu'il y ait ce crash du système financier.

Écrit par : Nominoé | 30/09/2008

Disons que le gouvernement américain est allé trop loin. Il faut trouver la juste mesure.

Comme la croissance économique est plus faible en France qu'aux USA, ce serait encore plus risqué d'adopter ici les pratiques américaines.

Écrit par : Nominoé | 30/09/2008

"Le système américain marchait très bien" !!... Mieux vaut lire ça que d'être aveugle ! Le système américain marchait très bien, certes... sur un fil, qui vient de casser. Il faut vraiment être d'un optimisme confinant à quelque chose d'autre pour ne pas voir que ce système est archi-pourri depuis belle lurette. La manip des "subprimes" - qui est à l'origine de la crise actuelle - me rappelle l'histoire du type qui tombe du cinquantième étage et qui, en passant devant chaque étage, dit "Jusqu'ici, ça va", "Jusqu'ici, ça va", "Jusqu'ici, ça va"...... Le système des "subprimes" est une véritable monstruosité à la fois économique, financière et sociale, et il fallait être naïf ou machiavélique pour croire que cette monstruosité pouvait durer sans un effroyable retour de bâton. Nous y sommes, mais il est sidérant de constater la cécité volontaire et persistante de certains, y compris sous les coups de bâton.

Écrit par : Martial | 01/10/2008

Merci de cette mémoire. A dire vrai, il doit y en avoir bien d'autres!! Ce sera interessant dans un an aussi avec le vote Irlandais. On devrait avoir des perles du même genre!!!

Écrit par : journé Nicolas | 02/10/2008

Amusant "le système américain marchait très bien"...ben...jusqu'à ce qu'y marche pus...

Wouarf!...Ha!Ha!Ha!

Écrit par : Fred | 03/10/2008

Les commentaires sont fermés.