Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/09/2008

BRAVO LES AUTRICHIENS !

Scénario de cauchemar : voilà que l’Autriche recommence à faire des siennes. Comme en 2000 où les électeurs avaient fait entrer Jörg Haider au gouvernement. C’avait aussitôt été le délire dans les rangs des bien-pensants de tous bord. L’Union européenne avait été sommée de mettre ce pays hautement coupable en quarantaine. Le président de la LICRA, Patrick Gaubert, avait pris sa plume des grands jours pour adresser au Parlement et aux dirigeants européens une épître leur assignant sans ambages la voie à suivre : « Le devoir de l’Europe entière doit être de mettre l’Autriche en dehors de l’Europe ».

 

Il sera amusant d’observer les réactions, cette fois. Je parie qu’elles seront plus mesurées en Europe. En Israël, par contre, rien de nouveau sous le soleil : le Jerusalem Post titre sur la fin des relations austro-israéliennes – avec un point d’interrogation, quand même – si les « fachos » entrent au gouvernement.

 

Comme un malheur n’arrive jamais seul, voilà qu’en sus un rabbin autrichien pas très orthodoxe, Moshe Aryeh Friedman, soutient les vainqueurs du scrutin. Un rabbin assez particulier, il faut le dire, qui a été exclu de la communauté juive de Vienne pour avoir participé à la fameuse conférence antisioniste de Téhéran.

 

L’ « extrême-droite » autrichienne est farouchement opposée à des sanctions contre l’Iran et je croirais volontiers que cette attitude a également joué en sa faveur. Les Autrichiens – et je les comprends mille fois – n’ont apparemment aucune envie de s’engager dans une conflagration  pour les beaux yeux de Washington ou de Tel Aviv. Ils sont sûrement loin d’être les seuls Européens à penser de la sorte.

 

Finalement, autrefois, le principe des duels avait du bon et était hautement civilisé : que ceux qui tiennent tellement au conflit, les Bush, Olmert, Sarkozy et consorts, y aillent eux-mêmes et affrontent en champ clos – et à armes égales – les Ahmadinejad et Cie. Nous, on regardera, on commentera et on marquera les points. Un très net progrès par rapport à la situation actuelle, non?

09:31 Publié dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (3)

Commentaires

Les élections vus par la droite ultra-sioniste...qui a le blues :

http://www.no-media.info/1349/autriche-ce-quen-pensent-les-sionistes

L'article frauduleux, qui prend les Européens pour des cons, en appelle à la défense DES minorités. Sionistes apatrides, sortez de vos cachettes ! Et conclut finalement sur le thème UE-Jérusalem, même combat.

Écrit par : l'Eurasien | 03/10/2008

ça n'allait pas louper, et on n'est pas déçus. ARTE, c'est-à-dire Shoah-TV, y est allée ce soir de son couplet sur le retour des zeureuléplussombres de l'Autriche. Son envoyé spécial est allé chercher ce qui est peut-être le seul marchand de journaux gauchiste de Vienne pour lui faire vomir sa haine réglementaire de l'"extrême droâte" : logorrhée sempiternelle sur le caractère odieux de l'"extrême droâte", les terribles dangers de l'"extrême droâte" et, pour finir, de vives inquiétudes quant à l'image d'elle-même que l'Autriche va projeter à l'étranger : le pire, selon lui, est que, du coup, Israël POURRAIT rompre ses relations diplomatiques avec Vienne !!... Israël, le maître du monde occidental !!... Vous visionnez la cata ?

Mort de rire.

Écrit par : Martial | 03/10/2008

L'ennui c'est que Sarkozy va sans doute en rajouter contre l'Autriche pour donner des gages à ses amis américains et israëliens. Sa pseudo "présidence européenne" lui fournira un excellent prétexte pour faire son cinéma comme il l'a fait pour l'Irlande.
Et dire que nous pourrions avoir des résultats à l'autrichienne lors de nos élections si les droites nationales françaises cessaient de se déchirer...

Écrit par : philistin | 03/10/2008

Les commentaires sont fermés.