Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/08/2008

WOUAFF, WOUAFF ….

halimi.jpgJe ne résiste pas au plaisir de vous communiquer ci-dessous la lettre ouverte que l’avocate Gisèle Halimi – qui a paraît-il participé à la création de Charlie Hebdo -  avait envoyée audit journal à propos de l’affaire Dreyfus. Pardon, de l’affaire Siné.

 

En tout cas, il y a avis de grosse tempête dans le bocal du système. Assez jouissif, non ?

 

 « Siné n’est pas ce qu’il est convenu d’appeler un ami. Sa misogynie volontairement primaire nous a tenus éloignés l’un de l’autre, malgré quelques causes communes essentielles (anticolonialisme, antiracisme, etc.).

La direction de Charlie Hebdo vient de le licencier brutalement. Motif allégué: propos antisémites. A la lecture attentive de ses quelques lignes, je suis en mesure d’affirmer - en spécialiste du droit de la presse - qu’il ne s’agit que d’un prétexte; un procès pour antisémitisme n’aurait guère de chances d’aboutir.

 

Cette opération participe donc des procès en sorcellerie qui se multiplient aujourd’hui pour maintenir une psychose du juif persécuté.

 

Charlie Hebdo s’est toujours posé en champion de la liberté d’expression.

Rappelez-vous le tonitruant procès mis en scène, filmé, supermédiatisé des caricatures de Mahomet. Aujourd’hui il porte à cette liberté un coup terrible en tentant de museler Siné-le-libertaire.

 

J’ai participé en son temps avec Cavanna et d’autres, à la création de Charlie Hebdo. Cette aventure superbe risque de s’achever dans la honte.

J’ai bénéficié jusqu’à présent d’un service de presse du journal. Arrêtez.

Je ne veux plus vous entendre ni vous lire. »

 

"Maintenir une psychose du juif persécuté"... Mâtin, elle n'y va pas de main morte, Gisèle, quand elle s'y met ...Mais bon, elle, elle a le droit.

 

Paraît même que Guy Bedos avait lui aussi refait surface pour énoncer cette phrase historique : « Val est à Charlie ce que Sarkozy est à la France ». A votre avis, c’est gentil ou pas pour Val ?

 

Source : http://www.rue89.com/2008/07/18/gisele-halimi-le-proces-en-sorcellerie-fait-a-sine-par-val

14:14 Publié dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : siné, halimi, kling, val

Commentaires

Pas gentil du tout, Bedos, de s'en prendre ainsi à un gauchiste aussi méritant, aussi opiniâtre. D'autant plus que ledit gauchiste est une ancienne victime innocente de la justice française fâchiste, qui l'avait envoyé en taule pour détournement de mineures...

Vraiment navrantes, ces guéguerres fraternelles ! J'en suis tout retourné.

Écrit par : Martial | 06/08/2008

Ecoutez ce morceau de Siné:
http://www.dailymotion.com/video/k6eVh6CAoCB6MPHqfY

En espérant que Mr Siné comprendra que par définition: Un antisémite, ce n'est pas quelqu'un qui n'aime pas les Juifs, c'est quelqu'un que les Juifs n'aiment pas, Hervé Ryssen.

Je suis tout à fait de son avis quand vous analysez les arguments de Siné qui se rejoignent.

Écrit par : Olivier V | 06/08/2008

on l'a traité d'anti-sémite le siné ? ça l'a fait pleurer ?
et il rigole si on le traite d'anti-catho ?

c'est pas tout d'être victime de l'intellegentia , faut encore cessez d'être victime de ses propres opinions.

Je crois sincèrement que tant qu'on se soumettra , sciemment ou pas , aux mêmes dogmes originels . On aura jamais trop d'arguments pour finalement se heurtrer et capituler face à la stèle .

Écrit par : yopy | 07/08/2008

vu de l'extérieur c'est plutôt jouissif comme spectacle.

Écrit par : Paul-Emic | 07/08/2008

Elisabeth Lévy a évidemment apporté son grain de sel :
http://www.causeur.fr/sine-a-bien-le-droit-d-etre-antisemite,620

Le lobby juif manque d'humour ? Ceux qui sont injuriés, diffamés, traînés en "justice" n'apprécient pas du tout cette forme d'humour. Le jour où Mme Lévy sera un jour en butte à l'action de ce lobby ( qui sait ? ), on en reparlera.

Écrit par : l'Eurasien | 09/08/2008

"c'est pas tout d'être victime de l'intellegentia , faut encore cessez d'être victime de ses propres opinions."

Plutôt de l'opinion à laquelle on a été conditionné.

Écrit par : Fred | 11/08/2008

Les commentaires sont fermés.