Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/02/2008

SURVIVRE AVEC LES TYRANNOSAURES - PARDON, AVEC LES LOUPS ... (suite)

Voici ce qu'écrit Robert Faurisson sur la question:

 

 

L’imposture  de “la fille aux loups” (livre et film, 1997-2008)

"L’imposture a pris naissance en  1997. Des révisionnistes l’avaient dénoncée. Encore récemment, je téléphonais  au journal Le Monde pour protester contre le silence du journal au  sujet de nouvelles révélations sur l’escroc en jupon qui se faisait passer  pour juive et prétendait s’appeler Misha Defonseca alors qu’elle n’était  nullement juive et portait le nom de Monique Dewael. Cette histoire juive à la  belge est comparable à l’imposture de Wilkomirski (en réalité Grosjean), qui, elle, était une sorte d’histoire juive à la suisse. Ces deux impostures ont  valu à leurs auteurs respectifs un accueil délirant auprès de certains milieux juifs et une renommée mondiale qui leur a rapporté des sommes  considérables.

Dans sa livraison datée du 28 février 2008 (p. 27), un  article du Monde signé de Jean-Pierre Stroobants, correspondant du journal à Bruxelles, a pour surtitre “Polémique. Porté à l’écran, ce  best-seller relate la vie d’une fillette juive sous l’Occupation” ; il porte  pour titre : “Doutes en Belgique sur la véracité du récit de “Survivre avec  les loups”.

Je vous renvoie à cet article dont voici trois passages  :

1) “En salles en France depuis le 16 janvier, le film [avec Guy  Bedos], bien que salué pour ses qualités visuelles, est au coeur d’une vive  polémique en Belgique, où il est sorti il y a quelques jours. Des historiens  juifs, des spécialistes des loups et des journalistes remettent en cause  l’histoire de Misha Defonseca. Arguments à l’appui, ils affirment que son  récit est inventé de toutes pièces.”

2) “Plus généralement, on  s’interroge à Bruxelles sur les ressorts d’un possible mensonge et sur ses  conséquences, d’autant que le film visait d’abord à parler de la Shoah aux  plus jeunes.”

3) “[Le film] sortira prochainement en Allemagne et  pourrait, selon certains, donner du grain à moudre aux négationnistes, d’autant qu’il présente une image très négative des Allemands dans leur  ensemble”.

A en croire Le Monde, nous serions redevables à “des  historiens juifs” de la découverte de la supercherie. Le procédé est habituel.  Jamais on ne rend hommage aux révisionnistes (appelés “négationnistes”) et  toujours c’est à “des juifs” qu’on fait crédit d’un salutaire retour à la  vérité. (…)"

 

12:09 Publié dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0)

FRAPPE CHIRURGICALE DE "L'ORGANE"

Excellent ! à lire d’urgence sur le site de l’Organe (et n’oubliez pas les commentaires) …

http://www.lorgane.com/index.php?action=article&numero=694&PHPSESSID=47c40e457ca145b56de9ed8f146e4873

Et pendant que vous y êtes, offrez-vous sur le même site « Survivre avec les tyrannosaures »

http://www.lorgane.com/index.php?action=article&numero=697 ,

qui vous fera peut-être penser à « Survivre avec les loups ».

Vous allez être tristes, cette merveilleuse histoire était, hélas, imaginaire. "L'histoire d'une petite juive partant à la recherche de ses parents pendant la seconde guerre mondiale, qui a inspiré le livre et le film à succès "Survivre avec les loups", est imaginaire, a reconnu jeudi son auteur belge, Misha Defonseca, après avoir prétendu le contraire".

  http://www.lalibre.be/actu/belgique/article/405152/survivre-avec-les-loups-n-est-pas-une-histoire-vraie.html     

 

07:03 Publié dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : cm2, shoah, sarkozy

28/02/2008

TAISEZ-VOUS KOUCHNER !

Si vous voulez vous marrer un brin, je vous conseille fortement la lecture de cette tribune libre parue ce jour chez Guysen.com …

Tss, tss, Bernard, dangereux de franchir la ligne rouge, non?

http://www.guysen.com/articles.php?sid=6807&titre=Tai...---- 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

14:17 Publié dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (2)

27/02/2008

COMBIEN D’ENFANTS JUIFS OU NON MORTS EN DEPORTATION PARRAINABLES PAR LES ENFANTS DE CM2 ? 1.240 ou 13.000 ?

Mon correspondant (voir note Izieu) est en train de se livrer à une enquête très intéressante au pays des chiffres. Je vous livre ci-après un extrait de ses conclusions. Vous allez penser que nous accordons beaucoup d’importance à cette nouvelle lubie présidentielle. C’est que nous atteignons là un point qui sera peut-être (soyons optimistes) LE point d’achoppement qui permettra enfin au troupeau de moutons d’ouvrir au moins un œil. En tout cas, la chose est vitale car ce sont à présent nos enfants – et petits-enfants – qui sont dans le collimateur, prêts pour le méga conditionnement à vie. Il va falloir se bouger.

 

"Le comptage des morts n'est certes pas une activité très attrayante, mais l'exploitation des morts est abjecte. Je me suis procuré sur Internet, sur un site accessible à tous, le fichier complet et à jour des 51.100 personnes décédées en déportation tel que paru au Journal Officiel de la République Française. http://mortsdanslescamps.com/general.html

Le lecteur de ce qui suit possède ainsi toutes sources pour se livrer à vérification.

Pour mémoire, on estime à 600.000 le nombre total de morts militaires (250.000) et civils (350.000) en France. Je dis bien EN France et non Français : les statistiques sont incroyablement floues sur ce sujet mais le fichier référencé ci-dessus comporte par exemple 7.709 personnes nées en Pologne et 4543 nées en Espagne  sur un total de 51.100 noms soit plus de 20% pour ces deux seuls pays!

J’ai compté sur Excel les gosses JUIFS ET NON JUIFS (le fichier ne donne évidement pas l’ethnie) décédés en déportation sur ce fichier dit «Journal Officiel » de 51100 noms :  3 601 mineurs DE TOUTE ORIGINE (nés de 1926 à 1944 inclus donc 0 à 18 ans).

Le compte des Klarsfeld qui fait autorité dans les médias inclut des « jeunes » de 19 et 20 ans qui n’étaient plus vraiment des enfants mais vraisemblablement, pour beaucoup, des combattants. Exemple : Simone Veil née en 1927 devint résistante en 1943 donc à 16 ans http://fr.wikipedia.org/wiki/Simone_Veil . Autre exemple : « Nous considérons comme jeune un résistant ayant entre 10 et 25 ans. »  http://pedagogie.ac-toulouse.fr/col-r.roger-rieumes/resistance/jeunes_resistance.htm et bien entendu Guy Môquet militant communiste / résistant arrêté à 16 ans.

A noter que dans le cadre du parrainage par les petits de CM2, on imagine mal le parrainage d’un homme de 20 ans par des gosses de 9 ans!

Si on s’en tient aux enfants décédés en déportation de moins de 10 ans «parrainables» par les CM2 : 1 240 mineurs DE TOUTE ORIGINE!

On est bien loin des 11.000 enfants JUIFS exclusivement proclamés urbi et orbi, en particulier par les Klarsfeld dont on trouvera le comptage en annexe 1.

Pour comprendre comment les Klarsfeld arrivent à leur chiffre, c’est très simple : il suffit de lire le titre de leur tableau : « Nombre d’enfants déportés » et non « Nombre d’enfants décédés en déportation ».

On dira que presque tous les enfants déportés sont morts en déportation (ce qui est invalidé par les photos de libération des camps, entre autres – voir annexe 3) mais alors pourquoi M. Klarsfeld ne peut-il, selon son propre aveu, donner le nom et l’âge des 2000 autres enfants qui lui permet d’atteindre le nombre de 13.000 ? Pas assez de détails dit-il. Pas assez de détails mais alors d’où vient ce nombre de 2000?

Les Klarsfeld ont été prompts à déposer ces listes dans la base de données de Yad Vashem, le mémorial de la Shoah en Israël : les entrées y sont parfois dupliquées 4 fois aboutissant, selon la page d’accueil du site, à 3 millions de références ! »

AU SECOURS ! CE PAYS EST DEVENU COMPLETEMENT FOU !!!

Ca y est. C’est dans les tuyaux. Ah, on peut dire que certaines mesures ne traînent pas. C’est que les priorités, ça n’attend pas. Si ces stupides Français ne sont pas capables de le comprendre ….

Bref, vous, vous l’aurez compris, il n’ y a vraiment rien de plus urgent à faire en ce moment pour améliorer l’éducation nationale. Alors c’est parti :

"Xavier Darcos lance la mission sur l'enseignement de la Shoah au CM2

PARIS (AFP) - Le ministre de l'Education Xavier Darcos réunit mercredi notamment Simone Veil et Serge Klarsfeld pour lancer la réflexion sur la mise en oeuvre du souhait de Nicolas Sarkozy que chaque enfant de CM2 se voie "confier la mémoire" d'un enfant mort dans la Shoah.

Lors d'une table-ronde censée "marquer le début de la mission pédagogique confiée à Hélène Waysbord-Loing", inspectrice générale et directrice de la Maison d'Izieu (Ain), le ministre réunira "les institutions et les personnalités engagées dans la transmission de la mémoire de la Shoah", a expliqué le ministère dans un communiqué.

Outre Simone Veil, très vivement opposée à l'idée du président de la République, sont conviés Anne-Marie Revcolevschi, directrice de la Fondation pour la mémoire de la Shoah, Serge Klarsfeld, président de l'association des fils et filles de déportés juifs de France, et Richard Prasquier, président du conseil représentatif des institutions juives de France (Crif), tous deux plutôt favorables à l'initiative présidentielle.

La liste des invités comprend aussi Pierre Besnainou, président du fonds social juif unifié, Béatrice Rosenberg, présidente de Yad Layeled France, Philippe Schmidt, vice-président de la Licra, Raphaël Haddad, président de l'Union des étudiants juifs de France, Théo Hoffenberg, membre du conseil d'administration du Mémorial de la Shoah, Jacques Fredj, directeur du Mémorial de la Shoah et le cinéaste Claude Lanzmann.

L'Education nationale sera représentée par Jean-Louis Nembrini, directeur général de l'Enseignement scolaire, François Perret, doyen de l'Inspection générale et Joëlle Dusseau, inspectrice générale prendront part aux travaux.

La mission pédagogique de Mme Waysbord-Loing est "chargée de concevoir, avec l'appui d'experts du ministère et en consultant très largement, les documents pédagogiques qui permettront de la mise en place à la rentrée 2008 de la proposition du président de la République". 

09:15 Publié dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : shoah, cm2, anne, kling, sarkozy

25/02/2008

COMPTES, DECOMPTES ET MECOMPTES….

Je n’ai pas le temps d’approfondir le sujet, mais j’offre à votre sagacité un exercice assez intéressant. Un correspondant m’envoie ceci :

 

 

« Ce 24 février 2008, la base de données de Yad Vashem contient 91 références pour les 44 enfants d'Izieu. Ce document contient:

-         la liste «officielle» des enfants déportés depuis Izieu

-         une copie de l'écran « Yad Vashem » obtenu en réponse à une requête sur le nom de l'enfant pour permettre un contrôle incontestable.

Il apparaît que la base de données de Yad Vashem héberge des témoignages et des recopiages de listes de victimes. Ces témoignages et listes ne font visiblement l’objet d’aucun recoupement. On trouve ainsi la même personne enregistrée 4 fois ! par exemple : par son pays d’origine (Autriche ), par son pays de séjour durant la guerre (France), par une organisation de recherche (Karsfeld) et enfin par ses proches de toute nature et sans limite de nombre : père, mère, frères, sœurs mais aussi … voisins de palier !

Pour avoir déjà procédé à un tel comptage lors d’une manifestation juive qui donnait les noms de victimes, je conclus que le déboulonnage de la base affaisserait considérablement son nombre d’entrées – sans doute dans un rapport 1 à 2.

On notera aussi que la base de données fait une nuance d’importance entre « VICTIMES » et « DECEDES ».

Nom

Rang

alphab.

Nbre ref

Yad Vashem

Sami Adelsheimer, 5 ans

1

2

Hans Ament, 10 ans

2

4

Nina Aronowicz, 12 ans

3

1

Max-Marcel Balsam, 12 ans

4

1

Jean-Paul Balsam, 10 ans

5

0

Esther Benassayag, 12 ans

6

2

Elie Benassayag, 10 ans

7

2

Jacob Benassayag, 8 ans

8

2

Jacques Benguigui, 12 ans

9

2

Richard Benguigui, 7 ans

10

2

Jean-Claude Benguigui, 5 ans

11

2

Barouk-Raoul Bentitou, 12 ans

12

2

Majer Bulka, 13 ans

13

3

Albert Bulka, 4 ans

14

2

Lucienne Friedler, 5 ans

15

2

Egon Gamiel, 9 ans

16

2

Maurice Gerenstein, 13 ans

17

3

Liliane Gerenstein, 11 ans

18

3

Henri-Chaïm Goldberg, 13 ans

19

1

Joseph Goldberg, 12 ans

20

0

Mina Halaunbrenner, 8 ans

21

2

Claudine Halaunbrenner, 5 ans

22

3

Georges Halpern, 8 ans

23

3

Arnold Hirsch, 17 ans

24

3

Isidore Kargeman, 10 ans

25

2

Renate Krochmal, 8 ans

26

4

Liane Krochmal, 6 ans

27

0

Max Leiner, 8 ans

28

3

Claude Levan-Reifman, 10 ans

29

1

Fritz Loebmann, 15 ans

30

2

Alice-Jacqueline Luzgart, 10 ans

31

2

Paula Mermelstein, 10 ans

32

2

Marcel Mermelstein, 7 ans

33

2

Theodor Reis, 16 ans

34

1

Gilles Sadowski, 8 ans

35

2

Martha Spiegel, 10 ans

36

3

Senta Spiegel, 9 ans

37

3

Sigmund Springer, 8 ans

38

3

Sarah Szulklaper, 11 ans

39

2

Max Tetelbaum, 12 ans

40

1

Herman Tetelbaum, 10 ans

41

1

Charles Weltner, 9 ans

42

2

Otto Wertheimer, 12 ans

43

3

Emile Zuckerberg, 5 ans

44

3

91

Mon correspondant reprend ensuite pour chaque enfant les entrées correspondantes sur la base de données de Yad Vashem. Si pour les 44 enfants d’Izieu, le nombre d’entrées est en réalité de 91, est-il permis de se demander quel est le chiffre retenu en fin de compte dans le macabre décompte total des victimes? 44 ou 91 ?

09:00 Publié dans Histoire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : yad, vashem, izieu, anne, kling

16/02/2008

BRAVO, KONK !

Notre ami Konk a encore frappé avec son talent habituel et pour ceux qui ne connaîtraient pas son blog, je reproduis ci-dessous ses deux derniers articles, excellents.

Parrainage

Est-ce que le parrainage d’un enfant juif à l’école donnera des points au bac ?

Est-ce qu’on sera puni si on ne parraine pas ?

Est-ce qu’on aura la médaille des justes quand on aura été parrain d’un enfant juif ?

Autoriser l’antisémitisme…

Voilà le résultat de 30 ans de lutte contre l’antisémitisme, bravo ! Vous les juifs, à force de nous traiter de cannibales et de nous sermonner comme des gosses, vous nous avez rendus enragés. Savez vous que les leçons de morale c’est ce qu’il y a de plus humiliant… Ainsi donc nous les chrétiens aurions assisté à la Shoah sans broncher ! Notre pape Pie XII aurait laissé faire! Mes parents, mes grands parents auraient fermé les yeux ! Je ne vous permets pas de dire ça ! Mes parents et grands parents étaient des gens bien, tout comme les vôtres sans doute et ils n’auraient pas assisté à un massacre sans réagir ! Faut-il que vous nous haïssiez ! Faut-il qu’on vous en ait raconté des horreurs sur les chrétiens, pour nous croire capables de ça !

Mais comment avez-vous pu gâcher en si peu d’années les atouts que vous aviez ? Cette sympathie ou du moins ce respect que vous avaient valus vos souffrances indiscutables ? Vous auriez pu vivre peinards pendant 2 siècles !

Le meilleur moyen de combattre l’antisémitisme c’est de l’autoriser ! Ces lois qui vous protègent vous nuisent à long terme, elles vous poussent aux abus, c’est comme ça que vous vous retrouvez tous juifs sur des plateaux de télé parce que personne n’a le droit de dire que vous exagérez . Si une loi interdisait  d’être anti-rouquin je suis sûr que 30 ans plus tard les rouquins posséderaient  la moitié du pays et qu’ils seraient détestés. C’est dangereux les privilèges, regardez comment ça a fini pour la noblesse

 La place des juifs 

Quelqu’un a dit qu’il fallait remettre les juifs à leur juste place « qui n’est pas la première » Je suis d’accord, (sauf que j’aimerais qu’ils s’y remettent tout seuls). Puisqu’ils sont très minoritaires en nombre ils doivent donc être très minoritaires au pouvoir, c’est ça la démocratie ! Il n’y pas de raison que 50 millions de chrétiens et 10 millions de musulmans soient gouvernés par 1 million de juifs. 

J’entends déjà vos cris d’horreur : Comment ça « on gouverne » 50 millions de chrétiens? Vos présidents, ministres, députés ne sont-ils pas majoritairement  chrétiens ? Ne jouez pas les idiots, vous savez bien qu’en démocratie le pouvoir est exercé par les médias ( c’est bien pour ça que vous aimez tant la démocratie) et reconnaissez que vous les contrôlez largement : Quand vous n’avez pas le journaliste vous avez le journal ; quand vous n’avez pas le journal vous avez l’agence de pub qui le fait vivre ou la banque qui le finance. Et puis c’est si facile d’acheter les gens ! Vous allez me dire aussi, on connaît la chanson, que la France est un pays laïque et qu’il n’y a ni juifs ni musulmans ni chrétiens mais seulement des citoyens français… Fariboles ! Un journaliste ou un homme politique chrétien ce n’est pas pareil qu’un journaliste ou un homme politique juif ou musulman : L’un s’intéresse à la  France , l’autre à Israël et l’autre à la Palestine. Ca change beaucoup de chose…

 A suivre, j’espère…

 PS : Merci de nous laisser vider notre sac sur ce blog ; même si ça fait grincer quelques dents  je suis sûr qu’en fin de compte c’est  bon pour tout le monde.

http://konktextes.over-blog.com/article-7374387-6.html#anchorComment

18:04 Publié dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (9)

15/02/2008

INSTRUCTIF, NON ?

Pour ceux qui douteraient encore de la totale interchangeabilité des deux faces prétendûment de « droite » et de « gauche » du système au pouvoir et de leur soumission totale aux dogmes dominants, voilà une petite démonstration qui prouve que sur les sujets vraiment importants, ils se retrouvent parfaitement sur la même longueur d’onde …

Ségolène Royal a jugé que l'initiative du président Nicolas Sarkozy de confier à partir de la rentrée prochaine à chaque enfant de CM2 la mémoire de l'un des 11.000 enfants français victimes de la Shoah "va dans le bon sens".

"Ce sont des initiatives qui sont déjà prises beaucoup dans des associations et dans de nombreuses écoles. Ça va dans le bon sens", a estimé l'ex-candidate socialiste à la présidentielle lors d'un déplacement en banlieue lyonnaise, à Vaulx-en-Velin et Villeurbanne (Rhône). "Non seulement ce n'est pas une mauvaise idée mais elle est déjà mise en application dans beaucoup de communes donc c'est bien", a-t-elle ajouté, jugeant qu'"il n'y a pas de raison de polémiquer là-dessus".

Hier soir, lors du dîner du Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF), le président de la République a annoncé que tous les enfants de CM2 se verront confier à partir de la rentrée 2008 la mémoire de l'un des 11.000 enfants français victimes de la Shoah. Nicolas Sarkozy a expliqué que "chaque enfant de CM2 devra connaître l'existence d'un enfant mort dans la Shoah".


Source : AFP

08:35 Publié dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (4)