Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/01/2008

A BIENTOT …

Chers lecteurs et correspondants du blog, je vous informe que j’ai décidé de cesser d’y travailler durant tout le mois de janvier pour les deux raisons suivantes:

d’une part, je vais sans doute faire campagne pour les municipales à Strasbourg et d’autre part et surtout, je souhaite me mettre à l’écriture d’un nouvel ouvrage.

Bien sûr, je sais que je n’écrirai pas un bouquin en un mois, mais j’ai déjà beaucoup de matière et ce mois me permettra d’éclaircir mes idées et de tracer les grandes lignes. Je ne peux le faire que si je n’ai pas le souci quotidien du blog, qui dévore beaucoup de mon temps.

Ceci dit, si jamais je tombe sur l’un ou l’autre sujet intéressant – ou si l’on m’en envoie – je les publierai, bien sûr.

Ne m’oubliez pas complètement. A bientôt …

Anne Kling

Commentaires

Madame Kling, vos lecteurs ne vous oublieront certainement pas. Félicitations pour vous lancer dans la bataille électorale, surtout à Strasbourg: un préfet du bas-rhin avait osé dire que brûler des voitures pour célèbrer la fin de l'année était une tradition locale, vous vous engagez donc sur un terrain hautement civilisé. Bon courage et que le succès récompense vos efforts!

Écrit par : philistin | 05/01/2008

fais ch*er
je sias c'est vulgaire mais j'aime votre blog
à bientot alors et bonne campagne

Écrit par : jeanluc | 05/01/2008

Chère Madame,

Ce blog va évidemment beaucoup nous manquer pendant tout un mois, mais je respecte votre volonté de prendre un recul sabbatique à seule fin d'écrire. Je crois deviner la matière de ce nouvel ouvrage, mais je peux me tromper. Ce sera un traité de macramé, n'est-ce pas ? ;o)))

Quant à vous oublier, ne l'espérez même pas !

Écrit par : Martial | 05/01/2008

à bientôt

Écrit par : Paul-Emic | 05/01/2008

À bientôt Anne.
J'ai hâte de découvrir votre prochain ouvrage. Bon courage pour son élaboration !

Écrit par : Hervé (pas Ryssen, un autre) | 05/01/2008

Madame Anne Kling, j'espere que votre campagne sera couronnée d'une sevère défaite, ce qui ne serait que justice considerant votre antinationalisme patent! Bien que vos sujets soient très bien traités, bien qu'ils soient pertinent, je ne peux m'empecher de penser que vous vous trompez completement de combat et de camp, le régionalisme n'etant qu'un instrument de l'Europe pour defaire les nations! Il est vraiment prejudiciable a l'ensemble des Français que vous n'ayez pas perçu cet état de fait, c'est a ce demander pour qui vous roulez vraiment...

Vous transmettrez à Mr Spieler toute mon antipathie (pour les mêmes raisons) et je vous invite a faire amende honorable et a rejoindre le plus tôt possible le camp national, vous y gagnerez en credibilité et en efficacité!
Cordialement

Écrit par : yassou07 | 08/01/2008

Vivement que l'union de la droite nationale et identitaire se fasse en Alsace.

Comme vous l'avez dit Madame Kling, à Strasbourg si union il y avait eu en 2001, la droite nationale serait présente au Conseil municipal.

Cela étant, une union (bien que souhaitée) est hélas difficile à mettre en oeuvre compte tenu des tensions qui existent entre Robert Spieler et une partie des hautes instances du FN.

A défaut d'une alliance, je pense que la solution la plus souhaitable serait un "pacte de non agression" (que Patrick Binder reste le seul et unique représentant du courant national à Mulhouse et qu'il en soit de même concernant Robert Spieler à Strasbourg).

Enfin, comme l'a dit Yassou, la meilleure solution à terme sera que tout le monde se retrouve au sein de la même structure.

Écrit par : Kreuzer | 09/01/2008

Le commentaire de yassou07
m' a rappelé le livre de François Brigneau: "Jean-Marie m'a tuer", où il raconte la façon désastreuse dont Le Pen a géré la crise avec Mégret. Ca continue...aux derniéres législatives, contrairement à mes habitudes, je n'ai pas voté FN mais MNR; aucun des deux n'avait de chance dans la circonscription et la candidate du FN était super-sympa mais l'attitude du FN sur le plan national a été suicidaire, sotte et odieuse. il m'était moralement impossible de m'y associer. Les résultats ont confirmé les pires prévisions. Et Le Pen en est resté à guerroyer contre les félons qui pourraient faire de l'ombre à Marine. Il a voulu se dédiaboliser et il a réussi puisqu'une journaliste du Monde a écrit un livre pas trop vachard sur père et fille, quel succès! Maintenant il semble s'être repris et on retrouve notre Le Pen, le vrai, celui qui a fondé le FN. Mais que diable, foin de guéguerres entre nationaux, fussent-ils régionalistes , adorateurs de la Lune ou cathos traditionalistes, il faut recoller les morceaux pour gagner ensemble, on règlera les comptes entre nous après la victoire. Si victoire il y a...hélas, pour les municipales ça semble mal parti. Tenez bon, madame Kling, les régionalistes alsaciens sont aussi des nationaux français (faut-il passer au moule parisien pour être national?) et il y aura peut-être un accord à Strasbourg entre tous ceux qui pourraient être alliés, avec un peu de bon sens. Encore une fois: bon courage!

Écrit par : philistin | 11/01/2008

c'est une vieille tradition gauloise que de se battre entre soi avant d'affronter l'adversaire. Il est vrai que c'est légèrement improductif.

Écrit par : Paul-Emic | 11/01/2008

pour Paul-Emic:
"légèrement improductif" ??! seriez-vous diplomate? vous maniez la litote avec cruauté.

Écrit par : philistin | 12/01/2008

une vocation ratée :)

Écrit par : Paul-Emic | 12/01/2008

En effet ces luttes intestines perpetuelles sont démoralisantes et éloignent bien des brebis. Bonne campagne je ne désespère pas d'une alliance des Patriotes à Strasbourg, travaillez-y Mme Kling nous attendrons votre retour et nous ne vous en voudrons pas si vous rafflez la mairie.

Écrit par : Yann | 13/01/2008

Les commentaires sont fermés.