Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/11/2007

NOUS SOMMES TRES FIERS: NICOLAS SARKOZY A RECU LE PRIX DE LA LUMIERE PARMI LES NATIONS !

01913a07bcd943b16ab7a053a8c2164a.jpg

Reconnaissez quand même que c’est formidable et qu’il ne sera pas allé outre-Atlantique pour des prunes. Cette prestigieuse distinction lui a été conférée par l’American Jewish Committee (AJC), dont le président a déclaré : « Avant tout, nous honorons la conviction, la conscience et le courage du président Sarkozy, autant de qualités qui font cruellement défaut dans un monde désespérément en manque de ces trois vertus ». Et le vice-président a surenchéri en saluant « (sa) vigueur sans équivalent et (son) sens des principes hors du commun », tout en évoquant les défis et les dangers communs auxquelles sont confrontées ces « démocraties sœurs» que sont les Etats-Unis, la France et Israël.

La médaille de l’AJC, qui a la forme d’une flamme symbolisant la lumière inextinguible de la liberté,  s’orne de l’inscription suivante : « En admiration pour votre promotion infatigable des valeurs démocratiques, des droits de l’Homme et de la paix, et en appréciation pour votre amitié dévouée pour les Etats-Unis, pour Israël et pour le peuple juif. »

Sarkozy n’a pas manqué de répondre ce qui était attendu : « L’antisémitisme doit être combattu tête baissée. (…)  Dès l’instant où vous essayez d’expliquer l’antisémitisme, vous êtes en train de le justifier… » Il a ajouté que l’antisémitisme était une réalité qui devait être reconnue pour telle, et non pas déniée. « Nous ne saurions combattre efficacement quelque chose que nous dénierions ». Etc, etc,etc.

Il était bien entouré pendant sa petite virée aux States puisqu’il emmenait dans ses bagages le président du CRIF, Richard Prasquier et la représentante de l’AJC à Paris, Valérie Hoffenberg. Sans compter une pléthore d’excellences hexagonales, dont Bernard Kouchner.

En tout cas, Israël peut être tranquille : Sarkozy est animé des sentiments les plus chaleureux à son égard. Ce dont l’Etat hébreu ne doutait d’ailleurs pas, ayant déjà émis un timbre à son effigie durant la campagne des présidentielles. Sans compter l’attribution du Prix humanitaire du Centre Simon Wiesenthal, en 2003.

Pour ne pas faire de jaloux, et risquer de peiner le CRIF, Sarkozy a également accepté d’être l’invité d’honneur de son prochain dîner de gala, en février prochain. Une première dans les annales de la République.

En tout cas, moi, je comprends que Sarkozy aime aller aux Etats-Unis. Les gens y sont quand même nettement plus sympas, vous ne trouvez pas ? Pas comme ces Français toujours râleurs, qui ont même le toupet de juger « mauvaise » sa politique économique ! Comme s’il avait été élu pour ces minables problèmes d’intendance ! C’est vraiment n’importe quoi. Il paraît même, d’après un tout récent sondage, que « les seules catégories à soutenir désormais la politique du gouvernement sont les cadres supérieurs (58% contre 40%) et les Français les plus riches (59% contre 36%) ». Les gens n’ont vraiment aucun sens des priorités …

Moi, je sens qu’il risque d’aller souvent aux Etats-Unis ces prochains temps …

Si vous voulez vous rafraîchir la mémoire à propos de l’American Jewish Committee – c’est notamment lui qui a ouvert le Transatlantic Institute à Bruxelles -  je vous suggère de relire l’article qui lui était consacré dans la série des lobbys pro-israéliens (n° 6, 25/07/07)

09:05 Publié dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : licra, crif, sarkozy, ajc, israel

Commentaires

Hypothèse drolatique qui n'a pas valeur de prophétie : imaginons que pour une raison accidentelle "notre magyar" soit contraint à l'exil, comme son coreligionnaire "hongrois" Bela Kun Cohen qui finit de façon calamiteuse dans les sous-sols de la Loubianka à Moscou, voilà une terre promise toute désignée pour notre mini-président.

Écrit par : Novalis | 14/11/2007

Moi, je lui souhaite une retraite précoce - mais déjà bien méritée - en Bretagne. Au Guilvinec, par exemple. On sait combien il apprécie le franc-parler des marins-pêcheurs bretons : il trouverait là un repos bien mérité, bercé par la respectueuse adulation des aborigènes.

Protégé par trois compagnies de CRS, bien sûr.

Écrit par : Martial | 14/11/2007

Quid de cet article (déja repris sur divers blogs, mais non commenté) :

"" It isn't because I am Jewish," he said. "By defending the Jews, you are defending everyone in a minority." He described the Holocaust as "this period marred by barbarism, when the 20th century returned to the Middle Ages."" Source :The New York Sun, November 8, 2007, Sarkozy Reaches Out to America, and to Its Jews, By NICHOLAS WAPSHOTT, Staff Reporter of the Sun :http://www.nysun.com - ""

Si cette déclaration reproduite par ce journaliste est avérée, pourquoi ce silence? Les Français n'ont-ils pas le droit de savoir si ils ont élu un président Juif, Catholique, Mormon ou d'une autre confession encore? Il faut que ce petit monsieur choisisse son camp une fois pour toute et arrête de jouer l'ambiguïté.

Écrit par : charles Henri | 14/11/2007

Je n'ai pas mentionné l'article en question car je l'ai trouvé en traduction et je n'étais pas sûre de la source.

Je crois qu'en réalité les Français se contrefichent que Sarkozy soit juif ou catholique ou bouddhiste, du moment qu'il fait correctement son boulot de président et qu'il oeuvre pour l'intérêt général. Ce qui prouve de façon plus qu'évidente que les Français ne sont ni antisémites, ni racistes, comme on a voulu le faire croire.

Par contre, ils n'aiment pas (trop) qu'on les prenne pour des cons et je pense qu'ils vont tout doucement commencer à se poser quelques questions.

Etre juif n'est pas un problème en soi, même pour un président, tant que ça ne sort pas du domaine privé, voire intime.

Ce qui devient un problème, par contre, c'est l'instrumentalisation de cette "qualité" et ses conséquences politiques: la shoah comme religion révélée avec les revendications incessantes qui l'accompagnent, l'alignement servile sur les Etats-Unis, la révérence systématique à Israël.

Bien que les journalistes du système restent muets comme des carpes sur le sujet, tout cet ensemble commence quand même à déborder et à devenir un peu trop voyant ...

Écrit par : anne kling | 14/11/2007

il n'est pas juif il est sioniste

Écrit par : Paul-Emic | 15/11/2007

Bonjour,

Au cas où, vous n'auriez pas entendu le(s) discour(s) relatifs à cette rencontre "snobée" par nos grands médias très objectifs, vous pouvez avoir une séance de rattrapage. Surtout, n'hésitez pas à faire partager ce grand moment d'anthologie.

A+

http://www.dailymotion.com/search/sarkozy/video/x3hfac_sarkozy-remercie-par-lamerican-jewi

Écrit par : OCTOPUSSY 92 | 16/11/2007

Et les applaudissements de le secte des loubavitchs :

http://www.dailymotion.com/tag/sarkozy/video/x5y6sc_sarkozy-et-la-sacte-loubavitch_webcam

Écrit par : l'Eurasien | 29/06/2008

Les commentaires sont fermés.