Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/10/2007

LES JUIFS DE TAIWAN SE SENTENT BIEN SEULS

JTA News nous apprend que si ces dernières années, les juifs ont afflué en Chine pour profiter des opportunités économiques offertes par cet énorme pays qui s’ouvre à la mondialisation, la présence juive est par contre en train de disparaître à Taiwan. Pour 23 millions d’habitants, on n’y dénombrerait plus que 150 juifs en tout et pour tout.

A comparer aux quelque 10 000 juifs présents en Chine, sans compter les 5 000 résidant à Hong Kong. Actuellement, les synagogues sortent de terre dans toutes les villes d’une certaine importance.

e7ed2f02664ba04492a96b7ee0328854.jpgL’unique rabbin et représentant officiel de la communauté juive de Taiwan, Ephraïm Einhorn, né à Vienne il y a quelque 89 ans, continue cependant vaille que vaille à assurer offices et relations publiques car il se définit lui-même comme « le père des relations entre Taiwan et six gouvernements : Pologne, Lituanie, Lettonie, Estonie, Hongrie et …Bahamas ».

Ce rabbin multicartes déclare avoir travaillé dans tous les pays arabes et être arrivé à Taiwan en 1975 en tant que chef d’une délégation commerciale du Koweit.

D’après lui, pour que la vie juive reprenne du lustre à Taiwan, il faudrait que le gouvernement actuel de l’île mette en sourdine ses velléités d’indépendance et se rapproche économiquement de la Chine. Les choses n’en prennent pas vraiment le chemin, et tout récemment encore, Taiwan s’est vue refuser un siège aux Nations Unies. Un siège qu’elle cherche obstinément à récupérer depuis 1971, date à laquelle elle en a été évincée pour faire place à la Chine communiste.

Israël, de son côté, est en relations commerciales et diplomatiques aussi bien avec la Chine qu’avec Taiwan. Les juifs restant dans l’île placent leur espoir dans le développement de ces relations, ainsi que dans une desserte aérienne qui devrait prochainement relier directement Taiwan à la Chine. « Une desserte aérienne directe sera très bénéfique à la communauté juive. On pourra aller de l’aéroport de Taipei à Shanghai en 40 minutes. Ca va attirer ici un tas de juifs surmenés qui fuiront la pollution et le brouillard des grandes villes asiatiques ».

Source : http://www.jta.org/cgi-bin/iowa/news/article/20070930taiwanjews.html

Les commentaires sont fermés.