Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/09/2007

LES BONS ET LES MECHANTS

792d217c908fb44552f5a31fd2f42c5a.jpgL’exemple de l’Irak a dû être très éclairant pour l’Iran. Voir ce pays voisin quasiment vitrifié par l’hyperpuissance américaine, alliée sans faille d’un petit pays du Proche Orient lui-même doté de l’arme atomique, a certainement été de nature à inciter la république islamique à accélérer son propre programme nucléaire, seul moyen de défense réellement dissuasif à l’heure actuelle. Hélas.

Voilà ce que le bellicisme américain et israélien ne peut tolérer et voilà pourquoi l’Iran se retrouve grand satan du monde occidental. Car bien sûr, l’Europe, toujours aussi indépendante, hurle de concert avec les loups et cautionne par son attitude une dangereuse séparation de l’humanité en deux catégories : les bons et les méchants.

Pourtant, le programme nucléaire iranien avait été initié jadis par le shah d’Iran, avec la bénédiction des Etats-Unis dans un contexte géopolitique bien différent. Et ce programme, jugé inutile au pays, avait été stoppé par les mollahs à leur arrivée. Il a donc depuis été repris et intensifié, pour répondre à une situation nouvelle.

En tout cas, l’Europe, qui s’effraie à grand bruit d’un programme nucléaire pour le moment virtuel, n’a pas l’air de s’émouvoir de l’arsenal atomique impressionnant dont s’est doté l’Etat hébreu, dans la plus grande discrétion. Cet arsenal-là - estimé à plusieurs milliers de fois Hiroshima - ce n’est pourtant pas un projet, il n’est pas virtuel, lui, mais bel et bien existant et plutôt menaçant.

La guerre préventive, dont les Etats-Unis et Israël s’arrogent de plus en plus ouvertement le droit, au nom de règles par eux établies, ira-t-elle jusqu’à frapper délibérément et "préventivement" l’Iran avec l’arme nucléaire, à seule fin de l’empêcher de progresser dans une voie permise aux « bons », mais strictement interdite aux « méchants » ?

Je vous recommande vivement la lecture d’une série d’articles de Bruno Guigne sur la question, comme celui-ci : http://www.oumma.org/Omerta-sur-la-bombe-israelienne

Les commentaires sont fermés.