Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/09/2007

JUSQU’OU VA SE NICHER LA SERVILITE A L’EGARD DU SYSTEME?

Dans notre beau pays antiraciste, quelque chose peut-il encore nous surprendre ? Dans la série « prosternons-nous, battons-nous la coulpe, le système nous en saura gré », voici un épisode plutôt corsé survenu en Alsace.

Une enseignante en « droit pénal spécial », maître de conférences à l’université Robert Schuman de Strasbourg, s’est tout simplement crue autorisée à surnoter carrément de 10 points, lors de l’examen final, ceux de ses étudiants qui s’étaient portés volontaires pour participer à un travail sur… le "négationnisme" qu’elle avait initié depuis 2004. Une prime à la soumission la plus plate à la pensée unique, en quelque sorte.

Le travail en question consistait, pour ces étudiants-militants, à aller, avec la bénédiction de la Région – pilotée par Adrien Zeller, ancien membre de l’UDF, détail qui a son importance, on le verra – dans les lycées alsaciens afin d’y prêcher la bonne parole antiraciste, pour ne pas dire afin de bourrer le crâne aux lycéens. Déjà à ce stade, je trouve cette démarche plutôt étonnante. On pourrait imaginer trouver plus qualifiés que des étudiants en droit pénal, même « spécial » pour traiter du sujet, mais surtout, n’existe-t-il vraiment pas d’autres lacunes, infiniment plus préoccupantes et plus urgentes, à combler dans les lycées ? Plus de 1000 élèves auraient ainsi été « touchés », les veinards.

En décembre 2004, l’enseignante en question, Chantal Cutajar, s’était rendue en grande tenue – toge universitaire – au camp alsacien du Struthof pour y faire un cours devant des centaines de lycéens et d’étudiants et en présence d’une rescapée de Ravensbrück. Elle crée ensuite un module de formation d’une durée de 48 heures à l’intention de ses étudiants de maîtrise volontaires pour cette action, afin qu’ils puissent « transmettre au mieux leurs connaissances ».

Estimant que toute peine mérite salaire, surtout s’agissant de supplétifs aussi zélés, elle ajoutait donc systématiquement 10 points à la note de l’examen de droit pénal spécial des seuls volontaires es-"négationnisme" (34 cette année). Pour faciliter les choses, l’anonymat des copies n’était  pas requis lors de cet examen.

Apparemment, ce manège n’a pas fait de vagues jusqu’à cette année, où le nouveau doyen de la faculté de droit s’est quand même étonné de cette pratique discriminatoire et de cette « prime » ainsi accordée au seul volontariat et non à la qualité du travail. Il réclame une sanction et la saisine du conseil de discipline.

Deux « détails » pour finir :

-         aucun étudiant, parmi ceux lésés par cette pratique pour le moins curieuse, n’a cru bon de déposer une réclamation, ce dont le nouveau doyen s’étonne également. Un peuple de lobotomisés, on vous dit !

-         Mme Cutajar, qui s’intéresse vivement à la politique, brigue une tête de liste aux prochaines municipales de Strasbourg. Celle de l’UDF-Modem, justement.

Source: Dernières Nouvelles d'Alsace

DERNIERE MINUTE - VENDREDI 14 SEPTEMBRE 12h

Soyez rassurés: il n'y aura pas sanction à l'égard de Chantal Cutajar, car les DNA de ce jour nous informent que Florence Benoît-Rohmer, présidente de l'université Robert-Schuman, a estimé du haut de sa grande sagesse que: « L'université doit encourager l'innovation pédagogique, il n'y a donc pas lieu de laisser ouvert ce dossier ».

C'était de l'innovation pédagogique, et on n'avait rien compris! Qu'on est bêtes, quand même!

Commentaires

Chantal Cutajar avec son module antiraciste à 10 points ne sera pas davantage sanctionnée que Georges Frêche l'a été pour ses propos sur les harkis. Tous les deux ont compris le sens du mot "racisme", son sens unique, et tous les deux oeuvrent pour "la bonne cause".

Écrit par : Hervé | 14/09/2007

En fait d'innovation pédagogique, notre bien-aimé tout nouveau Président n'a-t-il pas donné l'exemple en instituant l'obligation de lire chaque année aux chères têtes blondes (?) la lettre d'un jeune homme fusillé par les nazis et forcément "héros de la Résistance" puisque communiste? Quand on sait qu'en plus de ce jeune ont été fusillés une dizaine d'autres, qui n'avaient pas la chance d'être des communistes, on est tenté de penser - surtout si on a l'esprit mal tourné (mais c'est de règle sur ce blog) - que notre bien-aimé tout nouveau Président n'en finit décidément pas de caresser nos ennemis dans le sens du poil. Dis-moi qui tu flattes...

Nous sommes loin, très loin, de plus en plus loin d'une vraie repentance républicaine pour les massacres de la Révolution dite "française", ainsi que pour la complicité active de l'Etat républicain avec le Parti communiste dit "français", amoureux et promoteur du pire régime de tous les temps...

Écrit par : Martial | 14/09/2007

Communiste, toujours les communistes, et le pire c'est que les gens ne voient pas qu'on est gouverné par des communistes, sauf aux idiots utiles qu'ils se l'affichent et qui n'ont aucune chance d'engendrer des voix. Pourquoi? Tout simplement parce que le système ne se repentira jamais de toutes les atrocités qu'ont commis ses communistes dont ils font partie et représentent cette continuité. Comme tout le monde connaissait publiquement ces faits, ils ont juste effacé ce mot dans le but d'effacer cette image qui leur colle à leur peau, comme un tour de passe-passe. Je vais citer quelques détails qui ont toute une importance, bien sûr ces communistes ne sont pas ceux qui adhère à la doctrine mais à sa caractéristique dont il a des points communs à l'islam comme l'a écrit Anne Kling dans la France licratisée.
1) Jacques Chirac a déclaré qu'il avait toujours gardé ses options de jeunesse, comme vous le savez tous il vendait l'humanité ( sacré humaniste vous me direz ), sans compter sa liaison à la LICRA.
2) Sarkozy est fortement lié à la LICRA et même il le représente en tant que président de la république.
3) Alain Finkielkraut avait déclaré "l'antiracisme sera le communisme du 21ème siécle", étant membre de la LICRA
4)le sélectionneur de l'équipe de FRance de football avait dit qu'il est d'extrême gauche.
5) Bernard Laporte, pour faire plaisir à N.Sarkozy, à parler de Guy Môquet avec son équipe publiquement et juste avant de commencer leur match se terminant par une défaite. J'espère que c'est le signe pas de place pour les perdants.
6) Guy Môquet qu'on n'hésite pas à le mettre en référence médiatiquement parce qu'il était communiste ou fils d'un communiste.
7) les exemples comme ci-dessus ne manquent pas.
Rien que sur cette liste çà fait beaucoup, tout tourne à une adhésion du communisme du 21ème siècle donc il faut reconnaître qu'ils l'ont bien modernisé mais que la finalité sera le même résultat de celui du 20ème siècle et tous es gens se lient ou une liaison à la LICRA incontestablement.

Écrit par : Olivier V | 14/09/2007

Que dirait le système si Gollnisch avait donné des points supplémentaires à ses élèves qui s'engagent dans ses associations?

Aurait-on parlé de "méthodes nouvelles" ou d'abus de pouvoir fascisant???

Écrit par : Nicolas | 14/09/2007

Hervé a raison, le mot raciste a une signification très particulière dans la novlangue

Écrit par : Paul-Emic | 15/09/2007

Moi je ne dirais rien sur le fond, mais j'interviens ici juste pour vous dire que je vous trouve ravissante et spirituelle en diable.
J'ai 51 ans et vous invite à dîner !

Écrit par : Philippe | 17/09/2007

ça, c'est vraiment gentil et ça me fait d'autant plus plaisir que je n'ai pas la pêche en ce moment. hélas, je suis trop vieille pour vous, mais j'ai énormément apprécié l'intention!

Écrit par : anne kling | 17/09/2007

Ce qui est bien avec Internet quand on recherche de la compagnie, c'est qu'on peut vraiment trouver des gens qui correspondent à votre sensibilité. :-)

Écrit par : Hervé | 17/09/2007

Trop vieille, trop vieille, c'est vite dit ! You are fishing for compliments, my dear !... ;o)))

Écrit par : Martial | 17/09/2007

Quelqu'un pour faire de l'innovation pédagogique sur la tombe de Philippe Pétain ?

Écrit par : Eric | 23/09/2007

Les commentaires sont fermés.