Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/08/2007

ENCORE UN PEU DE VASELINE ET CA FINIRA PAR PASSER

894c24a499ab88396225b6be489343e1.jpg« Si la Turquie était européenne, ça se saurait »

 « Que la Turquie fasse des problèmes pour reconnaître l'un des membres de la Communauté européenne, Chypre, c'est quand même une drôle de façon de demander à s'intégrer »

« En démocratie, je n'ai pas à échanger ma loyauté au président de la République et mes convictions. Le président de la République a des convictions, il les exprime avec force, elles sont éminemment respectables, j'ai aussi des convictions. Personne ne veut rejeter la Turquie, c'est un grand peuple, une grande civilisation. Je suis très clairement pour le partenariat privilégié, pas pour l'adhésion parce que déjà, l'Europe à 25, on a du mal à la faire fonctionner"

« Quand bien même c'est un pays laïc, il est en Asie mineure. Je n'expliquerai pas aux écoliers français que les frontières de l'Europe sont avec l'Irak et la Syrie. Quand on aura fait du Kurdistan un problème européen, on n'aura pas fait avancer les choses".

Bon, vous aurez compris sans que je vous fasse un dessin de qui étaient ces mâles propos destinés aux gogos ravis de les gober, et qui en redemandaient. Et c’étaient bien les Turcs qui avaient raison, qui déclaraient au lendemain de l’élection de Sarkozy "Dans le processus européen comme dans les relations franco-turques, nous souhaitons à partir de maintenant ne plus entendre les déclarations faites par Sarkozy durant la campagne électorale dans nos relations bilatérales". Ben, tiens !

Donc, résumons : La France avait le pouvoir de bloquer le processus d’adhésion de la Turquie à l’Union Européenne. Et c’est bien ce que les électeurs de Sarkozy attendaient. Evidemment, cela aurait constitué un geste politique très fort, un véritable pavé dans la mare du sytème. Ca n’aurait pas été de la com’, cette fois.  On aurait assisté à une redistribution des cartes et c’est ce qu’espéraient, au-delà des Français, les peuples européens.

Bien évidemment, système oblige, la France n’a rien bloqué du tout et le processus s’est poursuivi comme si de rien n’était. Nul doute que des impératifs stratégiques liés au triangle USA/Israël/Turquie n’aient largement pris le pas sur les intérêts de l’Europe.

Aujourd’hui, devant les ambassadeurs, acte 2 de la pièce de théâtre : on fait les gros yeux – ça impressionnera dans les chaumières où l’on croira, peut-être, que la France mène le bal – et on exige en contrepartie de la poursuite du processus…. de créer un goupe de sages !!! pour réfléchir à l’avenir de l’Europe !!! Jolie façon de noyer le poisson. Je note au passage que cela signifie en clair que personne n’aurait encore songé à réfléchir à l’avenir de l’Europe ? Et ce sont ces gens qui sont chargés de notre avenir et de celui de nos enfants !

"La France ne s'opposera pas à ce que de nouveaux chapitres de la négociation entre l'Union et la Turquie soient ouverts dans les mois et les années qui viennent, à condition que ces chapitres soient compatibles avec les deux visions possibles de l'avenir de leurs relations : soit l'adhésion, soit une association aussi étroite que possible sans aller jusqu'à l'adhésion", voilà le nouveau palier intermédiaire. En attendant le plongeon final. On est loin du début de l’article, non ?

A l’UMP, on est quand même un peu embarrassés, mais au PS, on pavoise et on se félicite de ce que le locataire de l’Elysée ait évolué sur la question et abandonné sa « posture électoraliste ». Tout est dit dans ces deux mots, n’est-ce pas ? Et surtout, le profond mépris dans lequel sont tenus les peuples, aux yeux de ces messieurs-dames trop manipulables et trop cons pour comprendre où est leur véritable bien et qu’il faut donc mener malgré eux, comme des veaux.

Le Monde a eu le toupet de déclarer que Sarkozy cherchait « à sortir de son isolement en Europe au sujet des négociations d'adhésion de la Turquie à l'Union européenne » Quel isolement ? De qui se moque-t-on ? Ignore-t-on à Bruxelles que la grande majorité des PEUPLES européens est parfaitement opposée à cette adhésion ? Mais que les pseudo élites européennes font comme si de rien n’était ? Ce ne sont pas les Européens, qui dans cette histoire n’ont rien à dire, mais  le système à la botte des Américains et des lobbies qui pousse de toutes ses forces à une intégration nuisible à l’Europe. Justement parce qu’elle sera nuisible à l’Europe.

Les naïfs – et ils sont nombreux – qui ont voté Sarkozy parce qu’il était « contre » l’adhésion de la Turquie à l’Union Européenne, finiront peut-être par ouvrir les yeux un jour. Et se rendre compte qu’il ont en réalité élu un rouage du sytème encore plus zélé et plus empressé que tous ses prédécesseurs. Qu’on finira peut-être même par regretter, si ça se trouve. Un comble !

Je note que M. José Manuel Barroso,  président portugais de la Commission européenne, a « personnellement » averti Sarkozy des « conséquences très négatives » qu’il y aurait à s’opposer à un processus d’adhésion approuvé par les 27. Pourquoi donc est-il si empressé à accueillir la Turquie ? Pense-t-il donc que tous les chantiers utiles à l’Europe sont achevés ? L’état de son pays, le Portugal, devrait pourtant l’amener à considérer qu’avant de lancer des invitations à l’extérieur, il y a encore beaucoup de boulot à faire à la maison.

Commentaires

Si je résume bien, les peuples européens s'isolent de Bruxelles à propos de l'adhésion de la Turquie à la Désunion européenne !!! Cela n'est pas sans rappeler cette vieille blague britannique : "Le continent européen isolé par un épais brouillard"...

Chirac, c'était Mamamouchi Ier.
Sarko, ce sera Mamamouchi II. Peut-être aussi Mini-Bush III, et en tout cas Nétanyahou Bis !...

En attendant, la comédie du nouveau Président turc "islamiste modéré" allant fleurir la tombe du franc-maçon laïcard Ataturk vaut son pesant de loukoums et en dit long sur la duplicité des islamistes dès qu'il s'agit de couillonner leur monde. On savait déjà que le coran autorise l'hypocrisie au nom d'Allah et de son Prophète. On en a une nouvelle preuve de la part de la "Sublime Porte"...

Écrit par : Martial | 29/08/2007

A l’heure où l’on ne cesse de parler de la Turquie moderne et laïque, voici un article sur Kemal Atatürk qui donne une perspective nouvelle aux événements de ce pays.
http://www.historia-nostra.com/index.php?option=com_content&task=view&id=648&Itemid=60

Écrit par : Marc | 30/08/2007

Le tube de vaseline pourrait bien devenir l'emblème de la France.

Écrit par : Hervé | 30/08/2007

"duplicité des islamistes" en effet : Mallah, le grand-pere Sarko est bien un "donmeh" (crypto-juif sabbateen faussement converti a l'Islam) originaire de Salonique, tout comme la mere du petit Kemal Mustafa...

Écrit par : paul | 30/08/2007

Le mouvement SIOE ( Stop Islamisation Of Europe ) se proposait, comme son nom l'indique, d'organiser une manifestation pacifique à Bruxelles contre les pouvoirs en place qui installent l'islam en Europe. Suite à l'interdiction de la manif per le maire-fripouille socialiste Freddy Thielemans et son conseil municipal dont la liste suit :

Christian van der Linden
Philippe Close
Jean-Baptiste de Crée
Julie Fiszman
Karine Lalieux
Marie-Paule Mathias
Yvan Mayeur
Fatima Abid
Mustafa Amrani
Samira Attalbi
Mohammed Boukantar
Ahmed El Ktibi
Faouzia Hariche
Mounia Mejbar
Mohammed Ouria Ghli
Mahfoudh Romdhani
Sevket Temiz

un recours avait été déposé devant le " Conseil d'Etat ". Il vient d'être REJETE !!!

http://sioe.wordpress.com/2007/09/02/if-a-cook-cannot-make-food-then-he-is-not-a-cook#comments

Quel rapport avec les sujets habituellement traités sur ce blog, me direz-vous ( outre le fait qu'il s'adresse aux gens les mieux informés ) ?

Il faut savoir que l'avocat de cette misérable municipalité islamo-socialiste est un certain maître Emmanuel Jacobowitz.
Je gage qu'il a fait montre d'une belle éloquence pour emporter le morceau !

Sans surprise, on doit constater que le simple fait d'organiser une telle manifestation est déjà un acte d'accusation contre les régimes immigrationnistes, qui ne peuvent évidemment le tolérer.

Je ne sais pas encore quelle sera la décision des organisateurs.

Et pendant ce temps-là les veaux-électeurs vont continuer de vaquer à leurs petites occupations, comme si de rien n'était !

http://islamisationdesesprits.blogspot.com

Écrit par : l'Eurasien | 03/09/2007

il est bien en Iznogoud

Écrit par : Paul-Emic | 04/09/2007

La manif contre l'islamisation de l'Europe aura bien lieu, même contre la force injuste du régime islamo-socialiste de Bruxelles !

http://sioe.wordpress.com/

http://stopislamisationdesesprits.blogspot.com/

Je vais me faire me faire un plaisir et un honneur de faire la nique au collabo Jacobowitz !

Tous à Bruxelles le 11 septembre !

Écrit par : l'Eurasien | 05/09/2007

Sarkozy c'est Chirac 2.0, c'est la nouvelle version du menteur De Droiteuh qui applique des politiques de gauche. Et ça les média le savaient très bien, ils ont bâti la fausse image de N.S., la racaille, le karcher, etc., pour barrer la route à tout prix au Front National. Les gens sont tombé dans le panneau et c'était le but visé. L'UMP et le PS c'est blanc bonnet et bonnet blanc

Écrit par : kristof | 16/09/2007

Les commentaires sont fermés.