Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/06/2007

PAUVRES JOURNALISTES DU SYSTEME !!!

Etonnant ! Voilà que les journalistes, tout à coup, s’avisent d’une chose extraordinaire, impensable dans un pays aussi démocratique que la France et qu’apparemment ils n’avaient pas encore remarquée. Cette prise de conscience est si terrifiante que les représentants de 27 médias – presse écrite et stations de radios pour une fois confraternellement réunis - viennent de tenir une session extraordinaire et demandent à rencontrer au plus tôt Sarkozy. Il paraît que cette volonté commune et unanime constitue un événement historique. Du jamais vu. Et devinez le motif de ce juste courroux ? Eh bien, il paraîtrait qu’ils se posent de graves questions … sur l’indépendance des médias. Parfaitement. Je parie que si je ne vous l’avais pas dit, vous ne vous en seriez jamais douté, n’est-ce pas ?

Le déclencheur de cette crise aiguë, c’est la tentative de Bernard Arnault (LVMH) de racheter le journal Les Echos, alors qu’il possède déjà La Tribune (entre autres). Cette boulimie serait la goutte d’eau qui fait déborder le vase. Déjà bien rempli après divers incidents comme l’éviction d’Alain Genestar de Paris-Match pour crime de lèse-Cécilia Sarkozy, la tentative de perquisition au Canard Enchaîné, la suppression de l’émission Arrêt sur Images, etc.

886f94845bc2a53cf1c130b24637123f.gifIls ne se sont donc jamais demandé auparavant, ces journalistes si déontologiques, à qui appartenaient les divers médias où ils exerçaient leurs talents? S’il était normal que l’industrie et la presse fassent à ce point bon ménage ? Ce n’est pourtant pas d’aujourd’hui que la presse française est entièrement dominée par de grands groupes industriels, d’où une uniformité et un conformisme de pensée et d’expression consternants. Sans parler de l’autocensure obligatoire pour complaire à la pensée dominante et garder sa place.

Petit rappel, très succinct et incomplet: Edouard de Rotschild est propriétaire de Libération  - Bernard Arnault contrôle six titres, dont La Tribune, Connaissance des Arts, Investir – François Pinault est propriétaire du Point, de La Recherche, de L’Histoire, du Magazine Littéraire – la filiale de Lagardère Hachette Filipachhi Médias, contrôle notamment Elle, Paris-Match, Télé 7 Jours – Dassault contrôle la Socpresse, soit 70 titres, dont Le Figaro.

 

Alors, hein, l’indépendance des médias, si on veut vraiment la trouver, il faut la chercher du côté des maudits, de ceux comme Rivarol et quelques autres, qui ne subsistent, eux, que grâce à leur talent et à la fidélité de leurs lecteurs.

Donc, les déconvenues des journalistes du système me font franchement rigoler et j’ai bien aimé à cet égard deux commentaires parus sur le site www.fairelejour.org, qui, bien qu’attaquant sous deux angles différents, sont pertinents tous les deux, et que je vous donne ci-après :

« Les journalistes de ces canards qui encensent le libéralisme et trouvent nécessaires les ajustements dans les entreprises pour libérer les énergies et ainsi augmenter les revenus boursiers, devraient sauter de joie. A eux de connaître le bonheur des regroupements, des licenciements, des coupes sombres et autres corrections d’ajustements économiques. Ils vont pouvoir rebondir, et commencer une nouvelle vie. Ils pourront prouver à tout le monde qu’un licenciement, ce n’est pas si terrible que ça et que la vie continue dans la joie et la bonne humeur. L’actionnaire a toujours raison, et il ne faut pas le contrarier. Une formation pour un autre job, et le tour est joué ! Franchement, pourquoi ces pleurnichards de chômeurs ne trouvent-ils pas de travail ? C’est tellement facile selon eux ! Il suffit d’accepter les délocalisations et d’avoir une "employabilité" à toute épreuve. Des gens instruits et superformés comme eux n’ont aucun souci à se faire. Allons mesdames et messieurs les adorateurs de l’ultra-libéralisme, à vous de jouer. Mais cette fois-ci vous êtes du mauvais côté de la barrière. »

« Le réveil est plus que tardif, alors que les textes anti-concentration sont bafoués depuis des années et que les campagnes - qu’elles soient du traité européen ou présidentielle - ont affiché sans vergogne et surtout sans scrupule une dérive (c’est bien doux) de l’information, transformée en prise de position ouverte et à la grande satisfaction du propriétaire pour qui les plumitifs gribouillent. Reste-t-il des journalistes dans la presse nationale quotidienne dite d’information ? ? Réponse non ! ! En dehors du Canard enchaîné (hebdomadaire) et on a cru de Marianne (mais il a pris position) il n’y a aucun journal impartial, sans parler d’objectivité. Les thuriféraires ou mercenaires de l’intoxication mangent dans la main qui les nourrit, écoutent et transcrivent ce qui leur est dicté, ce qui peut expliquer cette dérive du français châtié. Comme les propriétaires de média sont siamois, le contenu de leurs colonnes sont interchangeables. Et que dire de la demande d’intervention de M. Sarkozy sinon que ça se compare à la plainte de l’esclave contre son maître adressée au régisseur. Pauvre presse ! ! Mais la messe est dite, amen, comme dirait Christin (abréviation de Christine Boutin et de sacristain). Et puis, c’est ce qu’espéraient 53 % des français, donc ils l’ont. Avec la bénédiction des médias, re-amen (et la ramène pas) ! ! »

Source : www.fairelejour.org

Dessin de Chard

Commentaires

Le dessin de Chard est absolument génial !

Écrit par : Hervé | 30/06/2007

Chard (qui est une femme) est en effet l'autre génie du dessin "de droite" avec Konk. Son illustration de la pensée journaleuse unique est une charge féroce et juste : que nos journaleux commencent par accepter dans leurs rangs davantage de gens qui "pensent mal" avant de pleurer sur les concentrations de presse ! Mais à mon avis, on commence à filtrer ces indésirables dès le stade des écoles de journalisme. C'est pareil à l'université et dans le chaud-bise.

Écrit par : Martial | 03/07/2007

Changement de propriétaire...

http://borislelay.canalblog.com/archives/2007/12/14/7231352.html

Écrit par : l'Eurasien | 15/12/2007

Les commentaires sont fermés.