Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/06/2007

BAH, TOUT NE VA PAS SI MAL, NON ?

09029687b9f5b92304aaee0fee1f9dd7.jpg

La firme Merrill Lynch vient de rendre public son 11e rapport sur les grandes fortunes privées dans le monde et le site Ynetnews nous informe fièrement que 7 200 millionnaires vivent en Israël. Sur sept millions d’habitants. Soit 12,9% de plus que les années précédentes et 50% de plus que la moyenne rapportée à la population mondiale, puisque le rapport chiffre à 9,5 millions au total le nombre de personnes possédant au moins 1 million de dollars US. Au fil des années, ce chiffre, ainsi que les capitaux qui vont avec, ne cessent du reste d’augmenter. Ce qui prouve que tout ne va pas si mal pour tout le monde.

 

Ynetnews nous apprend que, toujours en Israël, les multi-millionnaires – ceux qui possèdent plus de 30 millions de dollars US - ont augmenté de 15% et sont à présent au nombre de 87. Leur capital moyen est de 35 millions de dollars US, soit 17% de plus que l’année précédente. Cette augmentation serait due essentiellement aux investissements dans les pays en voie de développement et à la montée de la Bourse de Tel Aviv.

 

L’homme le plus riche du pays est Stef Wertheimer, 80 ans, dont la famille a émigré d’Allemagne en Palestine en 1937. Il dirige l’un des principaux groupes industriels du pays, dont un parc est implanté en Turquie : « La Turquie, qui veut intégrer l’Union européenne, est avec Israël le seul autre pays du Moyen Orient sans pétrole qui va de l’avant. Elle est donc notre partenaire naturel. (…) Mon plus grand espoir est que ce nouvel Empire ottoman soit associé à l’Europe dans vingt ans », a-t-il déclaré au journal Les Echos.

La femme la plus riche d’Israël, qui fait les beaux jours de la presse people, s’appelle Shari Arison, 49 ans.  Elle n’a pas bâti d’empire mais s’est contentée d’hériter celui de son père, l’homme d’affaires israélo-américain Ted Arison, décédé en 1999.

Cet étalage d’autosatisfaction sur le site n’a, semble-t-il, pas fait que des heureux en Israël. Et les commentaires sont plutôt aigrelets…

Source : www.ynetnews.com

Commentaires

Les Juifs (ce n'est pas spécialement un reproche) sont connus pour attirer la fortune ; ils ne s'en cachent d'ailleurs pas et s'en feraient plutôt une gloire. Lorsque Charles Aznavour a été invité pour la première fois chez Enrico Macias, Juif pied noir chassé de sa patrie, il a levé la tête, a jeté un regard circulaire, a sifflé d'admiration et déclaré à son hôte : "Dis donc, ça valait la peine de la perdre, l'Algérie !". C'était juste une histoire amusante en passant.

Écrit par : Martial | 28/06/2007

C'est aussi le seul pays du monde dont les deux tiers de la population est expatriée et expédie ainsi tous les mois des sommes considérables dans son pays d'origine.

Les juifs vendent aux autres et n'achètent qu'aux juifs. Forcément, ça fait grossir le pactole.

Écrit par : Eric | 07/07/2007

Les commentaires sont fermés.