Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/06/2007

LES JEUNES ISRAELIENS MAL VUS EN POLOGNE

b7ed9df835b8cfed30aae48abb8492f9.jpgUn site polonais et plusieurs articles de journaux font état de nombreux incidents fâcheux qui émaillent régulièrement les séjours de plus en plus mouvementés de jeunes Israéliens en Pologne. Ces derniers viennent faire le tour des camps d’extermination et ont tendance à se comporter de façon peu orthodoxe envers les autochtones. A tel point que, devant l’afflux des plaintes, l’ambassade d’Israël en Pologne a fini par se saisir du problème.

Cela commence en général dans les avions qui ressemblent à des champs de bataille après leur passage. Et cela continue par les hôtels : chambres dévastées, meubles démolis, tapis brûlés, excréments dans les lavabos et les poubelles, fuite des autres clients, j’en passe et des meilleures.

Encore s’il ne s’agissait que de quelques jeunes excités, mais ils sont systématiquement accompagnés d’agents de sécurité israéliens armés qui eux non plus, ne passent pas inaperçus. Les Polonais rudoyés ou carrément molestés par ces cerbères à l’attitude arrogante ne sont pas rares.

Cela devient un vrai problème : chaque année, ce sont environ 30 000 jeunes qui vont ainsi visiter le pays de leurs ancêtres en compagnie de 800 gardes du corps. A 1 400 dollars US le voyage en moyenne, c’est tout un business pour ceux qui organisent ces circuits à partir d’Israël. Bien évidemment, ce ne sont pas les parents qui paient, mais l'Etat ou des organisations internationales pour qui l’argent ne semble pas être un problème.

Il faut reconnaître qu’ils ont quand même une circonstance atténuante, ces jeunes : faire le tour des camps d’extermination comme d’autres font la tournée des grands ducs, a franchement de quoi déboussoler, à leur âge. Et tout est fait pour limiter au maximum les contacts avec la population locale, y compris avec des jeunes de leur âge. Cette absence de contact favorise bien sûr les idées toutes faites et les préjugés bien ancrés dans les cervelles.

Le professeur Moshe Zimmermann, directeur de l’Institut d’Histoire de l’Allemagne à l’Université hébraïque de Jérusalem, estime que le problème est bien plus profond que la seule conduite des agents de sécurité ou des jeunes. Il pense qu’à la base, les Israéliens estiment que les Polonais ne sont pas à égalité avec eux : « Ils considèrent que ce ne sont en aucun cas des partenaires égaux. Cela s’applique également à notre histoire contemporaine commune et à la politique. Le résultat, c’est que les jeunes Israéliens voient  les Polonais comme un peuple de seconde catégorie, comme des ennemis potentiels ».

A telle enseigne qu’une instruction sur la conduite à tenir avec les autochtones fournie aux jeunes partant pour la Pologne contenait il y a quelques années ce paragraphe des plus explicites : « Partout, nous seront entourés de Polonais. Nous les haïrons en raison de leur participation à l’Holocauste ».

Apparemment, l’instruction a été modifiée, mais les comportements, eux, demeurent.


Source :http://polishpress.wordpress.com   

Commentaires

Il suffit d'ouvrir le Talmud, vrai livre saint du judaïsme moderne, pour se persuader qu'aux yeux de beaucoup de Juifs imprégnés de cette lecture, n'importe quel non-Juif est un être de seconde catégorie, quand ce n'est pas carrément un animal.

Écrit par : Martial | 28/06/2007

Votre blog se met à ressembler de plus en plus à celui d'Hervé Ryssen. Sous ma plume ce constat n'est pas une critique, mais au contraire m'interpelle car votre positionnement respectif me semblait à la base différent. Il faut croire que lorsque l'on s'intéresse au mondialisme, à ses séides et ses méthodes, on retombe immanquablement sur un certain type de messianisme incarné par certains représentants d'un peuple autoproclamé élu d'un dieu bizzarre !

Écrit par : Eric Lerouge | 28/06/2007

il ne suffit pas de stigmatiser le peuple juif ,faut-il encore que vous y mettiez un venin encore plus corrosif celui de la haine feutrée.
votre blog doit etre dénoncé avec force,vous ressemblez étrangement aux concierges ayant dénoncés des juifs aux séides de la gestapo pendant l'occupation
votre position est abjecte vile et basse, indigne dans le fond et dans la forme.
un basque révolté

Écrit par : bob exe | 21/03/2008

Tiens, un troll ! ça faisait longtemps ! Et basque, en plus ! Bonjour, troll basque ! :o)))))

Écrit par : Martial | 21/03/2008

Bob, digne héritier de ces 70 % de juifs qui gardaient les camps d'extermination staliniens, les centre de tortures et les prisons. A commencer par un certain Martin Gray, officier du NKVD qui fit écrire "au nom de tous les miens" en chan geant simplement les rôles : il prétait aux nazis les actes que lui avait fait dans les Goulag...

Écrit par : Enzo | 21/03/2008

Les commentaires sont fermés.