Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/05/2007

NOUS VIVONS UNE EPOQUE FORMIDABLE !

medium_trash-thumb.jpgBon, d’accord, on n’est pas vraiment libre de penser en dehors des clous. Là où c’est dangereux, on est priés de circuler parce qu’il n’y a rien à voir … Mais à côté de ça, qui n’est finalement pas si important, vous en conviendrez, quelle fantastique liberté ! Quand on pense que même les poubelles des « people » d’Hollywood n’ont plus de secrets pour nous. On a vraiment accès à tous les mystères cachés, non ?

Si vous ne me croyez pas, allez à la Maison européenne de la Photographie à Paris, 5 rue de Fourcy, dans le Marais. Jusqu’au 3 juin, vous aurez le privilège inouï de contempler le vieux caleçon de Mel Gibson, et même ses brosses à dents usagées et vous saurez tout sur la marque de shampooing préférée de Madonna. Et je ne parle même pas des boîtes de corn flakes usagées, des paquets de lessive et des tickets de caisse révélateurs. Extraordinaire, non ?

L’exposition, appelée Trash, présente une vingtaine de très gros tirages consacrés chacun au contenu d’une poubelle de star. Par 1m20 sur 1m80, vous serez sûr de ne pas rater aucun détail. Mais ne vous attendez quand même pas à des révélations scabreuses.Vous ne verrez rien de médical ni de sexuel. « Le principe n’était pas de dénoncer » déclarent, la bouche en cœur, les deux compères auteurs des photographies. Le terrain était surtout très glissant, les avocats outre-atlantique étant réputés tirer plus vite que leur ombre.

Je suis même étonnée, imaginant que les modestes demeures de ces stars sont plutôt bien gardées, que de sympathiques journalistes français, anciens de Paris Match, aient pu ainsi farfouiller tranquillement dans leurs poubelles….

Ils font ça, paraît-il, depuis 15 ans. Drôle de métier. Il paraît que le contenu des poubelles offre un portrait criant de vérité de leur propriétaire. J’ai l’impression que cette expo offre surtout le portrait d’une époque.

Si vous avez envie d’y aller, je vous informe que c’est gratuit le mercredi de 17 à 20h. Moi, je n’irai pas, j’ai des goûts très décadents. Je préfère de très loin ceci :

medium_lippi_vierge_anges.jpg

qui était aussi le portrait d’une époque.

Commentaires

Chère Madame,

J'ai grand honte à l'avouer, mais je partage vos goûts décadents. Nous avons donc en commun d'être désespérément irrécupérables par cette sous-sous-sous-culture que caractérisent la... récupération-exploitation obsessionnelle de l'ordure et la surproduction du tout-à-jeter. L'"art" moderne ou post-moderne dont se gargarisent les malins, les snobs et les jobards et dont le terrorisme intellectuel ambiant prétend nous imposer la vénération inconditionnelle, est un cruel révélateur parmi d'autres du décès de la civilisation occidentale. L'image que l'Occident donne de lui-même à des peuples jeunes et conquérants est celle d'un ventre mou empli d'entrailles en décomposition avancée, dans lequel ils viennent pondre leur progéniture sans la moindre résistance... Tous comptes faits, on est là en présence d'une justice immanente, car la nature - y compris humaine - a horreur du vide.

Écrit par : Martial | 14/05/2007

Mais enfin chère Anne, par cette odieuse admiration réactionnaire de la femme au foyer, ne voyez-vous donc pas toutes les richesses et libertés de notre époque moderne que vous laissez passer?!

Décidément, la réaction, c'est vraiment très aliénant!

Écrit par : Nicolas | 14/05/2007

Comment, et grâce à qui, le contenu d'une poubelle (par exemple) a-t-il pu devenir une oeuvre d'art ?
http://www.dailymotion.com/relevance/search/inconnus%2Bart/video/x14qw6_les-inconnus-arret-culture

Écrit par : Hervé | 14/05/2007

c'est vrai qu'on aurait tort de hurler contre l'art moderne il reflète tellement bien notre époque

Écrit par : Paul-Emic | 16/05/2007

Les commentaires sont fermés.