Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/05/2007

OU L’ON REPARLE DE PETLURA…ET D’ANDRIY SHKIL

Début mai, j’avais publié la biographie du nationaliste ukrainien Simon Petlura, qui fut assassiné par Samuel Schwartzbard à Paris en 1926, crime qui fut à l’origine de la création de la LICRA l’année suivante.

J’avais également publié le lendemain la réaction du député ukrainien Andriy Shkil à l'indignation manifestée par la LICRA lors de la commémoration du 80e anniversaire de cette mort à Paris. J’indiquais alors ceci : « Andriy Shkil est l’un des dirigeants de l’UNA-UNSO, mouvement nationaliste radical ukrainien. Je ne porte pas de jugement sur ce mouvement, mais j’estime utile d’apporter cette pierre à la réflexion sur un dossier loin d’être refermé ».

J’avais accompagné l’article d’une photo représentant Andriy Shkil à la tribune du parlement ukrainien. Un de mes honorables correspondants me met au défi de publier une photo moins soft de  « mon ami démocrate Andriy Shkil » qu’il a l’obligeance de me transmettre. La voici :

medium_shkil_una_unso.2.jpg

Finalement, cette photo est ce qu’elle est. Elle peut ne pas plaire, j’en conviens tout à fait, mais celle qui suit ne me plaît pas davantage, et elle a fait infiniment plus de dégâts :

medium_Symbole_communisme.2.jpg

Commentaires

Internationalisme contre Nationalisme. Hypocrisie idéologique (communisme, capitalisme, mondialisme) masquant une quête suprémaciste, contre vérité, nature et enracinement : tout cela reste abstrait. Celui qui détient le contrôle de l'image et des médias détient le pouvoir. Serge Moati a fait un tabac en montant des images de charniers de la seconde guerre mondiale avec des défilés du FN, terrorisant ainsi les électeurs qui auraient des velléités nationalistes. Encore fallait-il avoir accès à ces images, filmées par les vainqueurs de la guerre (et amis de notre nouveau président). Les goulags ont-ils vraiment existé ? Je ne demande qu'à vous croire, mais vous ne faites pas le poids, avec votre malheureux symbole, qui quelquefois est encore associé dans nos contrées à la juste "lutte des classes".

Écrit par : Hervé | 11/05/2007

Qu'est-ce qu'elle a, cette photo ? le décor est mignon, avec cette spendide croix noire sur fond rouge ! Et il y a même des fleurs !

Écrit par : Eric Lerouge | 11/05/2007

Je dois être bouché, mais je ne vois pas en quoi cette photo exprimerait quelque chose de "moins soft" à propos d'Andriy Shkil. Si c'est le symbole qui est en cause, je ne comprends pas ce que la croix scoute (ou ce qui y ressemble) peut avoir de scandaleux a priori. Et je suis d'accord avec vous, Madame, pour dire que le marteau et la faucille sont des symboles infiniment plus assassins que tous les autres, la croix gammée y compris, ne serait-ce que parce qu'ils n'ont toujours pas fini de nuire, eux.

Écrit par : Martial | 11/05/2007

Pour ma part, ce qui me fascine le plus dans la façon de fonctionner de nos "démocrates professionnels" c’est qu’à la longue, ils ont fini par croire eux-mêmes en leurs propres propagandes. Ainsi, depuis la fin des années 20, ils ont pris l’habitude de traiter de "fasciste" tous leurs adversaires, indépendamment de leurs véritables idéologies ou objectifs. C’est pour cela que, dès leur apparition, les Socialistes Nationaux (Nazi) d’Allemagne se sont vu qualifier à leur tour de "fascistes", même s’ils n’avaient finalement que des ressemblances bien lointaines avec les mussoliniens. Et bien entendu, ils sont devenus incapables d’imaginer ces "fascistes" de leur imaginaire trouble, ou les symboles qui y sont associés, autrement que sous des traits monstrueux. Dès qu’ils voient ainsi une croix celtique ou la swastika, ils entrent en émoi comme s’ils se trouvaient en présence du diable, sans même se rendre compte que, pour d’autres, ces symboles millénaires peuvent signifier tout autre chose. D’ailleurs, la swastika qui a toujours été considérée par de nombreux peuples (et pas seulement les indo-européens) comme un signe éminemment positif continue à être abondamment utilisée en Asie méridionale et orientale, notamment dans le domaine philosophique ou religieux. Et même davantage, des symboles en rapport avec le IIIe Reich, y compris l’image ou le nom d’Hitler, y sont parfois exhibés sans intention provocatrice aucune. Tout au plus, cela fait sourire malicieusement, comme pour se moquer de notre jobardise. C’est dire combien la propagande noire dont nous sommes matraqués depuis des décennies n’y a finalement que bien peu de prise. D’ailleurs, on l’oublie souvent, des milliers de volontaires asiatiques, en majorité des Indiens mais aussi des Chinois, des Japonais, des Sibériens, etc. avaient servi durant la guerre du côté allemand. Dans le temps, j’avais même connu un étudiant indonésien très sérieux dont l’oncle avait été waffen-SS dans le rang des volontaires flamands, ce dont il était très fier.
A ce sujet, on peut signaler le nouveau livre de J.F.Borsarello & W.Palinckx, "Wehrmacht & SS: Caucasian, Muslim & Asian Troops", Editions Heimdal, 2007.

Écrit par : Radwulf | 11/05/2007

On peut fantasmer sur les symboles d'un passé révolu que certains s'ingénient à raviver (en faisant de sucroît travailler leur imagination), ou bien ouvrir les yeux sur l'actualité. Cette incitation à la haine raciale vous est offerte par Publicis (président Maurice Lévy, première actionnaire Élisabeth Badinter, héritière Bleustein-Blanchet).
http://img513.imageshack.us/img513/5362/noahaccoudgardientl7.jpg
Cette affiche a été publiée en mars 2006 dans 11500 abribus. Alors, qui sont les méchants ?

Écrit par : Hervé | 11/05/2007

Bon, je reconnais que vous avez plus de culot que je ne l'avais imaginé...

Et j'avoue ma surprise.

Je vous en envoie une autre encore moins politiquement correcte, mais, bon, juste pour le fun, parce que celle-ci est carrément impubliable.

http://liberalisme-democraties-debat-public.com/IMG/jpg/andrei_chkile_antisemite.jpg

Pour vos archives, peut-être ;)

Avec ma fraternelle inimitié.

Écrit par : andrey shkil est un démocrate | 12/05/2007

Ignorant à peu près tout de ce monsieur, je suis favorablement impressionné par son allure fière. Son treillis et son brassard ne me font pas peur. Ah, bien sûr, s'il y avait eu une croix gamée ou un marteau et une faucille dessus, j'aurais tiqué !... Mais jusqu'à preuve du contraire, ce symbole n'a rien de fââchiste...

Qu'avez-vous contre les gens qui se vêtent en militaires ?

Écrit par : Martial | 13/05/2007

Les commentaires sont fermés.