Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/01/2007

LARMES DE CROCODILES POUR LES SDF

Il y a une vraie obscénité à voir le système faire mine de découvrir la pauvreté, hélas bien réelle, d’une frange de plus en plus large de nos compatriotes. Et l’exploiter sans vergogne devant les caméras, « droite » / gauche se renvoyant la balle, alors qu’ils sont tous parfaitement responsables d’une situation qu’ils ont créée et qui dure depuis des années sans les émouvoir autrement.

A quatre mois des présidentielles - un pur hasard - l’extrême gauche a eu la bonne idée d’exploiter le filon des SDF pour faire pleurer dans les chaumières et se refaire à bon compte une virginité « sociale ». En tout cas, il faut leur reconnaître un vrai talent pour nommer leurs créations : Les enfants de Don Quichotte, ça sonne bien et ça fait même « apolitique », puisqu’il paraît que l’association est apolitique. Bon, elle est soutenue, entre autres, par Droit Au Logement, ATTAC France, le parti communiste. Et alors, qu’est-ce que ça prouve ? En tout cas, voilà encore une association apolitique dont on aimerait bien connaître le financement. Car il en faut, des sous, pour déployer des tentes à travers toute la France. Et il en faut, des relais médiatiques puissants, et de bons copains, pour arriver à mobiliser la presse entière.

Ils ont en tout cas, comme toujours, obligé la « droite » à leur courir derrière, de peur de les laisser rafler la mise médiatique tous seuls: on a même appris aujourd’hui que Jean-Louis Borloo s’était couché à 3h du matin…C’est tout dire ! Et Sarkozy a nommé un membre de son comité de soutien pour «étudier le problème». Devinez qui ? Arno Klarsfeld.

Quel extraordinaire mépris pour les Français les plus modestes ! Mettre ainsi la misère en scène pour se procurer quelques voix de plus ! Pendant ce temps, Solidarité des Français qui mène une action discrète et suivie depuis plusieurs années en direction de ces mêmes déshérités, sans demander un sou à quiconque, se voit impitoyablement pourchassée, insultée, empêchée. Au nom de l’antiracisme !


Anne Kling
http://france-licratisee.hautetfort.com

Commentaires

La gauche et l'extrême gauche sont de grandes récupératrices devant l'Être Suprême. Affolées de voir leur clientèle initiale les déserter lorsque la "lutte des classes" a tourné en eau de boudin, elles se sont dépêchées d'étendre leur sollicitude aux immigrés, nouveaux "damnés de la terre" et précieuses roues de secours électorales. Or, voici que par-dessus le marché, à quelques mois du changement de locataire du Château, la gauche et l'extrême gauche découvrent tout à coup la très grande pauvreté majoritairement de souche, revenant ainsi - en quelque sorte - à ce qu'elles considèrent sans doute avec nostalgie comme leurs premières amours. Tout ça est aussi spontané, généreux et désintéressé que l'occupation d'immeubles par des squatteurs maliens qu'instrumentalisent sans vergogne les officines de l'ultra-gauche hypermédiatisée. Il ne manque plus qu'un abbé Pierre ou une Emmanuelle Béart pour pipeuliser un peu ce drame don-quichotesque en lui conférant un surcroît de pêche publicitaire. Une vraie vague de froid ne ferait pas mal non plus dans le tableau, ainsi que vingt-quatre heures de grève de la faim du professeur Jacquard, peut-être... Mais moi, ce que j'en dis, c'est juste une idée comme ça...

Écrit par : Martial | 07/01/2007

Les commentaires sont fermés.