Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/12/2006

6) La LICRA: son origine - ses objectifs - ses moyens d'action - le secret de son influence

Quelques courts extraits du livre illustrant ces diverses facettes vous seront proposés sur ce blog sous la rubrique "Extraits de La France LICRAtisée"

SON ORIGINE - 6ème extrait: Qui était Bernard Lecache, fondateur de la LICRA? (suite)

Dépend-il d'eux financièrement? Dans son livre Les professionnels de l'antiracisme, paru en 1987, Yann Moncomble reproduit une note adressée le 18 janvier 1936 par Joseph Paganon, du ministère de l'Intérieur, au président du Conseil, Pierre Laval, rédigée en ces termes: "Bernard Lecache, le secrétaire de la LICA, est subventionné par les soviets depuis 1927. A cette époque, il était très lié avec l'ambassadeur Rakovsky, qui le fit nommer comme rédacteur au journal Le Soir fondé par M.L.O. Frossard, actuellement ministre du Travail. Après la disparition de ce journal, Lecache, de sa propre initiative, publia une feuille intitulée Le Cri des Peuples et fut aidé par l'ambassade soviétique en la personne du conseiller Arens. (...) Actuellement, pour la publication de son nouveau journal, Le Droit de Vivre, Bernard Lecache reçoit chaque mois 10 000 francs de l'ambassade soviétique.

Pendant la guerre, Bernard Lecache sera arrêté par la police de Vichy à la suite d'un article paru dans Marianne et intitulé "Rien n'est fini". Il est transféré en Algérie, au camp de Bossuet, où il se retrouve compagnon d'infortune de Roger Garaudy, futur célèbre révisionniste. Il est libéré en décembre 1942 par les troupes alliées débarquées en Afrique du nord. Après la guerre, il reprend ses activités de journaliste et restera à la tête de la LICA jusqu'à sa mort, en 1968, à l'âge de 73 ans.

LICA ou LICRA?

En 1928 s'est créée la LICA, ou Ligue internationale contre l'antisémitisme. En 1932, la Ligue change son intitulé pour devenir Ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme sans modifier cependant son sigle LICA, déjà bien connu. Ce n'est qu'en 1979 que tout en conservant son précédent intitulé, elle modifiera cette fois son sigle et deviendra la LICRA. C'est la raison pour laquelle, suivant les dates des événements mentionnés, on pourra lire LICA ou LICRA. 

 

Les commentaires sont fermés.